La Russie va proposer un concurrent au Boeing 737 max dès le prochain salon aéronautique MAKS 2019

La Russie va proposer un  concurrent au Boeing 737 max dès le prochain salon aéronautique MAKS 2019© Sergey Mamontov Source: Sputnik
Un MC21.

Le biréacteur MC-21-300 du constructeur Irkout équipé d’un intérieur pour passagers sera présenté au public et aux compagnies aériennes lors du prochain Salon international de l’aviation et de l’espace de Moscou (MAKS 2019).

Le 16 mars, le troisième avion d’essai MC-21-300 a effectué son premier vol avec succès sur l’aérodrome d’Irkoutsk Aviation Plant, branche du groupe russe United Aircraft Corporation (UAC). Le vol de 90 minutes, s’est déroulé normalement à une vitesse proche de 500 km/h jusqu’à 3 500 mètres d’altitude. Le quatrième avion du même modèle commencera des vols d’essai plus tard cette année.

La compagnie a profité de l’événement pour annoncer qu’une version équipée d’un intérieur passager serait présentée dès la prochaine édition de MAKS, le salon international de l’aéronautique et de l’aérospatiale de Moscou qui se tiendra cette année du 27 août au 1er septembre.

La présentation «montrera visuellement aux clients potentiels et aux futurs passagers l'un des avantages concurrentiels les plus importants de l'avion de ligne russe : un confort accru», a déclaré le ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov, cité par le constructeur de l'avion.

Cet avion de ligne à fuselage étroit de fabrication russe, qui devrait passer les tests de certification d’ici 2020, est un concurrent potentiel des avions moyen-courriers tels que le Boeing 737 Max dont la flotte mondiale est clouée au sol après plusieurs accidents.

Les Boeing 737 Max ont en effet été impliqués dans deux catastrophes en moins de cinq mois. Le 10 mars, le crash d'un avion de ce type en Ethiopie a entraîné la mort des 157 personnes à bord.

Le constructeur aéronautique étasunien est confronté à de très sérieuses difficultés. La plupart des 737 Max étant cloués à terre et bannis de l'espace aérien de la plupart des pays du monde. La compagnie a dû interrompre les livraisons de l'avion sur lequel pèsent des soupçons de défaut de construction ou de conception, mais a déclaré que la production du 737 Max continuerait.

Toutefois, des clients envisageraient déjà d’annuler leurs commandes. La compagnie aérienne russe Aeroflot a annoncé ainsi le 15 mars qu'elle n'allait pas acheter les 20 avions à réaction précédemment envisagés pour sa filiale low-cost, Pobeda, à moins d’une garantie «à 100% la sécurité de l’appareil».

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»