Crash d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines avec 157 personnes à bord, aucun survivant

Crash d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines avec 157 personnes à bord, aucun survivant© Amr Dalsh Source: Reuters
Un Boeing 737-800 de la compagnie Ethiopian Airlines à l'aéroport de Addis-Abeba en janvier 2017 (image d'illustration).

Un avion d'Ethiopian Airlines assurant la liaison d'Addis Abeba à Nairobi s'est écrasé ce 10 mars. Le Premier ministre éthiopien a exprimé ses condoléances aux familles des victimes. Il n'y a aucun survivant au crash, selon la compagnie aérienne.

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a fait savoir qu'un de ses Boeing 737, assurant la liaison Addis Abeba (Ethiopie)-Nairobi (Kenya), s'était écrasé ce 10 mars. Il y avait à son bord 149 passagers et huit membres d'équipage. Il n'y a aucun survivant au crash, selon Ethiopian Airlines.

Selon le Quai d'Orsay, au moins huit Français sont décédés dans la tragédie.

«Pour le moment, des opérations de recherche et d'assistance sont en cours», peut-on lire dans un communiqué de la compagnie, qui explique ne pas disposer pour l'heure d'informations confirmées sur d'éventuels survivants ou victimes. 

Toujours dans le communiqué, il est précisé que le contact a été perdu avec l'appareil six minutes après son décollage de l'aéroport international Bole d'Addis Abeba. 

«Le pilote a mentionné qu'il avait des difficultés et qu'il voulait rentrer [et] il a eu l'autorisation [de faire demi-tour et de repartir vers Addis Abeba]», a déclaré le PDG d'Ethiopian Airlines, Tewolde GebreMariam, lors d'une conférence de presse à Addis Abeba.

Les personnes présentes à bord voyageaient avec des passeports de 32 nationalités différentes et de l'ONU : il y aurait ainsi 32 victimes kényanes, 18 Canadiens, neuf Éthiopiens, huit Italiens, huit Chinois et huit Américains. Le vol comptait également huit Français, sept Britanniques, six Égyptiens, cinq Néerlandais et quatre Indiens. Au moins une douzaine de passagers voyageaient en outre avec un passeport onusien, a fait savoir à l'AFP une source au sein de l'organisation.

«Le bureau du Premier ministre [...] voudrait exprimer ses profondes condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches bien aimés», a tweeté le bureau du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed sur son compte officiel. 

Emmanuel Macron a pour sa part présenté ses condoléances aux victimes, sur Twitter. Il a confirmé la mort de plusieurs Français.

Le parquet de Paris ouvre une enquête 

En début de soirée, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête. Une décision prise en raison de «la présence de ressortissants français parmi les victimes». 

Lire aussi : Un avion cargo s'écrase près de Téhéran : au moins 15 morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»