Péages gratuits : après les avoir identifiés, Vinci va contacter ceux qui n'ont pas payé l'autoroute

Péages gratuits : après les avoir identifiés, Vinci va contacter ceux qui n'ont pas payé l'autoroute© RAYMOND ROIG Source: AFP
Véhicule calciné aux abords d'un péage de Narbonne, le 3 décembre 2018.

Rends l'argent 2.0 ? Le pôle autoroutes du groupe Vinci a fait savoir qu'il souhaitait faire payer les automobilistes n'ayant pas pu s’acquitter de leur règlement lors des récentes opérations «péages gratuits» organisées par les Gilets jaunes.

Comme l'explique ce 17 décembre Le Dauphiné libéré, Vinci autoroutes a annoncé vouloir faire payer les automobilistes «qui n’ont pas pu s’acquitter de leur péage». Contacté par le quotidien de presse régionale, le groupe français a en effet affirmé qu'il comptait «écrire aux personnes qu'[il] a[vait] pu identifier» à l'aide de caméras de surveillance. Selon France Info, les sociétés d'autoroutes ont accès au fichier des plaques d'immatriculation du ministère de l'Intérieur.

«Il ne s’agissait pas d’opérations "péage gratuit". Les levages de barrière se font ici sans notre accord», a ajouté le représentant de l'entreprise. «L’idée n’est absolument pas de les pénaliser», a précisé le groupe français après avoir invité les automobilistes à bien vouloir «payer le péage correspondant à leur trajet».

Cette annonce fait suite à une série d'opérations de filtrages organisées par des Gilets jaunes sur le réseau autoroutier français.

Vinci Autoroutes, premier opérateur européen

En 2005, le groupe Vinci est choisi comme acquéreur d’Autoroutes du Sud de la France (ASF) et d’Autoroutes Esterel-Côte d'Azur (Escota) au moment où l'essentiel du secteur autoroutier français est privatisé.

Quatre ans plus tard, c'est la naissance de la structure Vinci autoroutes, aujourd'hui premier opérateur d’autoroutes en concession en Europe. En 2017, le chiffre d'affaires de l'entreprise, présenté sur son site, atteint 5 277 millions d'euros.

Lire aussi : Après l'acte 5, les Gilets jaunes multiplient les actions ciblées (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»