Conseil constitutionnel: EDF pourra bien être indemnisée si elle ferme ses centrales nucléaires

Conseil constitutionnel: EDF pourra bien être indemnisée si elle ferme ses centrales nucléaires© Robert Pratta
La centrale nucléaire EDF du Bugey près de Lyon
Suivez RT France surTelegram

Les Sages ont tranché. EDF pourra demander réparation à l'Etat si elle est contrainte de condamner certaines de ses centrales nucléaires pour respecter la loi sur la transition énergétique. Certains évoquent un coût de plusieurs milliards d'euros.

«L'enjeu est potentiellement ruineux» a dénoncé Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme et rapporteur du budget de l'écologie à la Commission des finances en apprenant la nouvelle. 

En validant le texte sur la transition énergétique pour une croissance verte -qui prévoit de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité en fixant un plafond à ne pas dépasser - les Sages ont également abordé un point crucial: celui de l'indemnisation ou non de l'entreprise exploitante, EDF, en cas de fermeture de certaines de ses installations pour respecter le seuil fixé par la nouvelle loi. Et ils ont tranché: c'est donc oui.

Ainsi, dans un rapport rendu public l'année passée, le député Mariton avait évalué le coût de l'arrêt de la centrale de Fessenheim à 5 milliards d'euros pour l'Etat...dont 4 milliards à verser directement à EDF pour compenser son manque à gagner. A l'époque, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royale avait jugé ces montants «farfelus». 

En savoir plus: EDF au secours d'Areva, un géant qui va de plus en plus mal

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix