Obsolescence programmée ? Apple poursuivi en justice pour avoir délibérément ralenti ses iPhone

Obsolescence programmée ? Apple poursuivi en justice pour avoir délibérément ralenti ses iPhone© Issei Kato Source: Reuters
Image d'illustration

Une action en justice a été engagée contre Apple, qui a reconnu brider les performances des anciens modèles d'iPhone, pour «prolonger leur durée de vie». Pour les plaignants, il s'agit d'un moyen de les contraindre à acheter les derniers modèles.

Des utilisateurs d'iPhone ont saisi la justice par un recours collectif aux Etats-Unis, furieux qu'Apple ait choisi de limiter la vitesse des processeurs des iPhone 6, 6S, SE, 7, notamment lorsque ceux-ci vieillissent – une décision que la firme à la pomme a reconnu.

La charge, comme le révèle le site TMZ le 21 décembre, est menée par Stefan Bogdanovich, un habitant de Los Angeles, qui estime que la manœuvre de la firme à la pomme est destinée à contraindre les utilisateurs à acheter les derniers modèles de l'iPhone. Stefan Bogdanovich affirme en outre que la décision prise par Apple n'a jamais été demandée par les utilisateurs, encore moins acceptée, et qu'elle diminue la valeur marchande des smartphones en question. 

A la suite des plaintes récentes d'utilisateurs jugeant que leur iPhone devenait plus lent avec le temps et à des tests relayés dans la presse spécialisée, Apple a reconnu dans un courriel envoyé à l'AFP le 21 décembre qu'elle bridait volontairement les performances du téléphone dans le but «de prolonger la durée de vie» de celui-ci.

«Les batteries au lithium-ion deviennent de moins en moins à même de répondre à des pics d'activité par temps froid, lorsque la batterie est faible ou lorsqu'elle vieillit, ce qui peut entraîner l'extinction imprévue de l'appareil, destinée à protéger ses composants électroniques», a justifié l'entreprise.

Lire aussi : Attac investit de force un Apple store parisien pour obliger la marque à «payer ses impôts» (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter