Pour contrer le blocus américain, le Venezuela veut lancer sa propre cryptomonnaie

- Avec AFP

Pour contrer le blocus américain, le Venezuela veut lancer sa propre cryptomonnaie© handout Source: Reuters
Nicolas Maduro en discours à Caracas le 1er décembre

Le président vénézuélien a annoncé à la télévision la création d'une nouvelle cryptomonnaie dans son pays. Le Petro aura pour objectif de favoriser le «développement économique et social du pays» et de trouver de nouvelles formes de financement.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé le 3 décembre la création du Petro, une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le «blocus financier» des Etats-Unis.

«J'annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de cryptomonnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une cryptomonnaie, le Petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire, pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier», a déclaré le président vénézuélien lors de son émission télévisée hebdomadaire.

«Petro» comme «pétrole»

Outre le pétrole, dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète, cette nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, les stocks d'or et de diamants, a annoncé Nicolas Maduro.

«Cela nous permettra d'avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays», a-t-il déclaré.

Mis en difficulté par la chute des cours du pétrole, dont il tire 96% de ses devises et sanctionné par les agences de notation, le pays est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars (soit un peu moins de 50% de son PIB) par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

Le Venezuela et la compagnie pétrolière d'Etat PDVSA sont déjà considérés comme étant en défaut de paiement partiel par plusieurs agences de notation.

Face à cela, Caracas accuse Washington de «persécution financière», après que le président américain Donald Trump a imposé  des sanctions économiques au Venezuela à la fin du mois d'août

Lire aussi : Maduro promet à l’opposition des élections présidentielles en échange d'une levée des sanctions US

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»