Le Bitcoin franchit sans coup férir la barrière des 10 000 dollars

Le Bitcoin franchit sans coup férir la barrière des 10 000 dollars© Michael Weber Source: www.globallookpress.com
Image d'illustration

Un nouveau cap a été franchi par le Bitcoin, qui s'échange désormais à plus de 10 000 dollars. Multiplié par 10 depuis le début l'année, l'actif financier le plus rentable de 2016 est bien parti pour réitérer cette performance en 2017.

Ou s'arrêtera la plus célèbre des crypto-monnaies ? Evalué à 1 000 dollars (842 euros) l'unité début 2017, le Bitcoin a dépassé le 28 novembre les 10 000 dollars (8 420 euros), établissant un énième plus haut historique.

Au Zimbabwe, pays en proie à de fortes difficultés monétaires, la crypto-monnaie qui est considérée comme un moyen de protection contre l'hyperinflation s'échange même sur les plateformes locales à 17 875 dollars (15 055 euros).

Une progression fulgurante loin d'être l'apanage du seul Bitcoin : dans son sillage, les autres crypto-monnaie majeures connaissent des trajectoires similaires. L'Ethereum, l'un des ses concurrents les plus importants qui était évalué à 10 dollars (8,5 euros) au début de l'année, coûte aujourd'hui 470 dollars (396 euros).

Selon Max Keiser, le Bitcoin va «mettre les "banksters" au chômage»

Une ascension qui n'a pas d'équivalent dans l'histoire et qui laisse nombre d'observateurs pantois. Si certains se disent persuadés d'être en présence d'une bulle spéculative, d'autres estiment en revanche que les atouts intrinsèques du Bitcoin continueront à le faire s'apprécier par rapport aux monnaies traditionnelles.

«Le Bitcoin est la monnaie parfaite, quelque chose qui change totalement la finance globale et met les "banksters" et les banques centrales au chômage», s'enthousiasme en ce sens l'économiste de RT Max Keiser.

L'engouement autour de la crypto-monnaie s'explique en effet par des caractéristiques qui la différencient fondamentalement des monnaies traditionnelles. En premier lieu, le Bitcoin n'a pas d'organe central de contrôle, et il donc possible pour tout un chacun de participer à la création monétaire. Une création monétaire qui n'est par ailleurs pas infinie : elle se limite à 21 millions d'unités, elles-mêmes divisibles jusqu'à huit décimales maximum.

Au-delà de ces deux caractéristiques, c'est la technologie sur laquelle est conçue que le Bitcoin, la blockchain, considérée comme capable de révolutionner l'industrie bancaire, qui est la clé de son succès. Autant d'atouts qui en ont fait l'actif financier le plus rentable de l'année 2016, performance qu'il est bien parti pour réitérer en 2017.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.