L'or ou le Bitcoin ? La banque d'affaires Goldman Sachs a fait son choix

L'or ou le Bitcoin ? La banque d'affaires Goldman Sachs a fait son choix Source: www.globallookpress.com
Image d'illustration

Pour la banque d'affaires qui a publié un analyse comparative des deux actifs, l'or, plus durable, moins volatile et qui dispose d'une valeur intrinsèque l'emporte haut la main sur le bitcoin, dont le principal atout réside dans la portabilité.

«Les métaux précieux demeurent une classe d'actifs pertinente dans les portefeuilles modernes, malgré leur manque de rendement», assurent dans une note citée par Bloomberg deux analystes de la banque d'affaires Goldman Sachs, le 18 octobre.

«Ils ne sont ni un accident historique, ni une relique du passé», ajoutent-ils. «En s'attardant sur des caractéristiques telles que la durabilité et la valeur intrinsèque, ils sont toujours pertinents, même face à la découverte de nouveaux matériaux et à l'émergence de nouveaux actifs, comme les cryptomonnaies», font-ils en outre valoir. 

Les analystes de la banque d'affaires ont en effet utilisé plusieurs critères pour comparer la plus importante des cryptomonnaie, le Bitcoin, avec l'or. En dehors de la durabilité et de la valeur intrinsèque de ces actifs, ils se sont également intéressés à la portabilité ou encore à l'unité de compte. Et selon eux, l'or l'emporte dans toutes les catégories hormis la «portabilité» (la facilité avec laquelle il peut être transféré).

Bien que les deux nécessitent une expertise pour un stockage correct à long terme, l'or l'emporte parce que les cryptomonnaies sont vulnérables au piratage

«Bien que les deux nécessitent une expertise pour un stockage correct à long terme, l'or l'emporte parce que les cryptomonnaies sont vulnérables au piratage des portefeuilles en ligne ou de l'ordinateur ou du smartphone de l'utilisateur [pour les portefeuilles hors ligne], et sont sujettes à un risque de réglementation ainsi qu'à un risque touchant le réseau et l'infrastructure lors d'une crise», poursuivent-ils.

En tant qu'unité de compte, la comparaison tourne largement à l'avantage du métal précieux, qui permet mieux de maintenir son pouvoir d'achat, selon les analystes, qui notent que la volatilité Bitcoin/dollar est sept fois supérieure à celle de l'or/dollar en 2017.

«Transférer des lingots peut coûter cher, nécessiter d'importantes mesures de sécurité alors qu'ils sont soumis à d'importantes taxes dans certains pays, comme l'Inde. Il est par contraste, beaucoup plus rapide et bien mois cher de transférer des Bitcoins», donnent-ils comme unique argument en faveur de la cryptomonnaie.

Depuis le début de l'année, alors que les cours de l'or ont progressé de 12%, la valeur du Bitcoin est passé de 850 à plus de 4 500 euros, soit une augmentation de près de 600%. Sa capitalisation totale, qui dépasse les 73 milliards d'euros, est aujourd'hui supérieure à celle d'une entreprise comme Nike.

Lire aussi : LONG FORMAT : Ce que cache la manipulation des cours de l’or

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.