Le FMI débloque un milliard de dollars pour l'Ukraine

- Avec AFP

Le FMI débloque un milliard de dollars pour l'Ukraine© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Petro Porochenko, président de l'Ukraine

Le Fonds monétaire international a décidé de débloquer un milliard de dollars de prêt à l'Ukraine, a annoncé le président ukrainien Petro Porochenko. Ce versement avait été repoussé en raison du blocus imposé à à la partie orientale du pays.

«Le Conseil d'administration du FMI a pris la décision d'accorder à l'Ukraine un milliard de dollars», a écrit le président ukrainien sur sa page Facebook, précisant y voir le preuve que des réformes avaient bel et bien lieu en Ukraine.

Le FMI a confirmé cette décision dans un communiqué précisant qu'elle portait à 8,38 milliards de dollars les montants versés par le Fonds à Kiev, en contrepartie de mesures d'austérité. 

Le conseil d'administration du FMI devait initialement se pencher le 20 mars sur l'octroi d'une nouvelle tranche de ce crédit. Il avait repoussé sine die cette discussion pour évaluer les conséquences de la décision de Kiev de mettre fin à ses liens commerciaux avec les régions orientales du pays.

Face à ce blocus, la banque centrale avait abaissé sa prévision de croissance du produit intérieur brut pour 2017 à 1,9% contre 2,8% auparavant. Elle avait auparavant estimé la croissance à 1,8% en 2016, marquant une timide reprise après un effondrement de près de 15% sur les deux années précédentes.

Selon la banque centrale, les exportations issues de l'industrie métallurgique, concentrée dans l'est de l'Ukraine, vont diminuer tandis que les importations de charbon vont augmenter. Kiev va en effet devoir trouver d'autres sources d'approvisionnement que les mines de charbon des régions orientales.

«L'économie ukrainienne montre des signes bienvenus de reprise. La croissance est de retour, l'inflation a baissé et les réserves internationales ont doublé. Ces progrès doivent beaucoup aux actions décisives des autorités, incluant des bonnes politiques macro-économiques. La stabilisation récente apporte les bases pour davantage de croissance», a affirmé le directeur-général adjoint du FMI, David Lipton, cité dans un communiqué.

Il a toutefois souligné que des réformes structurelles étaient encore nécessaires pour «parvenir à une croissance plus rapide et durable, augmenter les revenus et permettre à l'Ukraine de rattraper les autres pays de la région». Il a notamment cité le besoin de privatiser davantage et de créer un marché pour les terres agricoles.

«La corruption doit être confrontée vigoureusement», a-t-il souligné, estimant que la création de nouvelles structures n'avait pas encore permis de dégager des résultats concrets dans ce domaine.

Lire aussi : Kiev doit honorer sa dette de 3 milliards de dollars envers Moscou, estime Londres

Le FMI a également estimé que la dette publique restait trop élevée et appelé à une réforme rapide du système des retraites s'accompagnant d'un allongement de la durée du travail. Il a salué la politique de la Banque centrale en indiquant que son indépendance devait être préservée.

Concernant le secteur bancaire, il a ajouté que la renationalisation de la plus importante banque du pays avait permis de préserver la stabilité financière mais devait être suivie «d'efforts pour assurer le remboursement des prêts afin d'en minimiser le coût pour les contribuables».

Lire aussi : Washington promet 335 millions de dollars supplémentaires à l'Ukraine en assistance militaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage