«L'ère Apple est close» croit savoir le premier actionnaire de Facebook (VIDEO)

«L'ère Apple est close» croit savoir le premier actionnaire de Facebook (VIDEO) Source: Reuters
Selon le premier investisseur de Facebook, Apple n'a plus rien à offrir de nouveau et serait condamné à voir ses ventes s'essouffler

Après avoir enregistré la première année de baisse de son chiffre d'affaires depuis 15 ans, la marque à la pomme est-elle en train d'amorcer le déclin qui marquerait l'essoufflement de son modèle économique ?

«L'ère Apple est close». La sentence ne provient pas de n'importe qui, puisque c'est le premier investisseur de Facebook et co-fondateur de PayPal, Peter Thiel, qui l'a affirmé lors d'une interview ce 12 janvier. Selon lui, «tout le monde sait à quoi ressemble un iPhone et ce qu'il fait». Il n'y aurait plus de surprise à attendre de la firme de Cupertino. «C'est un domaine dans lequel il n'y aura plus d'innovations», a-t-il ajouté. 

Comme d'autres experts, Peter Thiel estime en effet que le modèle économique d'Apple a atteint un pic maximum au-delà duquel il lui est désormais impossible de progresser. «Ce n'est donc pas la faute de Tim Cook», a-t-il souligné, dédouanant le Pdg qui a succédé à Steve Jobs en 2011. Depuis son lancement en 2007, l'iPhone doit faire face à une concurrence de plus en plus solide, notamment de la part de ses rivaux fonctionnant sur Android. De plus, le marché chinois, l'une des clefs du développement d'Apple pour l'avenir, semble peu réceptif, préférant les entreprises locales comme Xiaomi ou Huawei, un handicap de poids au bilan financier d'Apple.

En effet, en octobre 2016, la firme à la pomme a enregistré une forte baisse des ventes de l'iPhone, son produit phare qui constitue 63% du total de ses ventes. 

Récemment, Apple avait annoncé renoncer à plusieurs projets, parmi lesquels celui du développement de ses propres logiciels d'intelligence artificielle. L'entreprise doit également faire face à plusieurs contentieux l'opposant à des Etats, notamment les impôts que pourrait lui réclamer l'Union européenne à titre rétroactif.

Lire aussi : «Apple : Michel Sapin ne tient pas à réclamer la part des 13 milliards qui serait due à la France»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.