Gazprom : la Russie a couvert le tiers de la consommation européenne de gaz en 2016

- Avec AFP

Gazprom : la Russie a couvert le tiers de la consommation européenne de gaz en 2016 © Mychele Daniau Source: AFP
Une femme saisit une bouteille de gaz dans un dépôt

Malgré les tensions avec l'Union européenne et les sanctions prises à son encontre. la Russie a fourni près du tiers du gaz consommé en Europe. En 2015 déjà, la part de marché de Gazprom en Europe était évaluée à 31%.

«La part du gaz de Gazprom en Europe augmente progressivement et a presque atteint le tiers de la consommation européenne», a annoncé l'entreprise publique russe Gazprom le lundi 26 décembre dans la dernière édition de son magazine Blue Fuel.

Selon Gazprom, cette progression devrait être enregistrée grâce à des exportations également à un niveau record cette année, «à la fois pour la période soviétique et l'histoire de la Russie moderne», qui s'expliquent notamment par d'importantes livraisons en novembre dernier.

«Indépendamment du prix [les prix des contrats de Gazprom ont été plus intéressants que ceux sur le marché de gré à gré cet automne] et des conditions météorologiques, Gazprom demeure le seul fournisseur capable de mettre de manière sûre des volumes supplémentaires à la disposition de ses clients en Europe», assure le géant russe de l'énergie. Pourtant, Bruxelles ainsi que certains pays membres se sont opposés ces dernières années aux projets de nouveaux gazoducs russes.

Depuis des mois, Gazprom met en avant ses bons résultats comme preuve que l'Union européenne ne peut se passer de gaz russe, et ce malgré les accusations de la Commission européenne «d'abus de position dominante» dans huit Etats membres d'Europe de l'Est. Sur ce dossier, les deux parties se sont néanmoins rapprochées ces derniers mois d'un accord à l'amiable. 

Pour rappel, en 2015, les responsables de l'entreprise publique russe avaient déjà évalué sa part de marché en Europe à 31%, ce qui constituait déjà un record.

Lire aussi : Poutine : nous voulons une position claire de l’UE sur South Stream

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»