Les prix du pétrole montent d’un cran après la signature d’une déclaration entre Moscou et Ryad

Moscou et Ryad ont signé une déclaration commune pour tenter de stabiliser les prix du pétrole en marge du sommet du G20. Le document a été signé par le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, et son homologue saoudien, Khalid Al-Falih.

Cette nouvelle a fait remonter les prix du pétrole. Les prix du Brent pour livraison en novembre ont augmenté de presque 5% et atteint plus de 49 dollars le baril. Le prix du pétrole américain  a lui aussi connu une hausse d’environ 4%, le prix du baril de WTI (West Texas Intermediate) dépassant 46 dollars.

Lors du sommet du G20, la Russie et l’Arabie saoudite se sont accordées pour travailler ensemble ou en coopération avec d’autres producteurs de pétrole afin d'assurer la stabilité des prix sur le marché du pétrole. Les ministres des deux pays ont aussi convenu de poursuivre leurs consultations sur son évolution.

Lire aussi : G20 à Hangzhou : ce qu'il faut retenir du premier jour du sommet international (IMAGES)

Ainsi, en octobre, Moscou et Ryad tiendront une première rencontre du groupe de travail de coopération dans les domaines du pétrole et gaz. Les ministres des deux pays se rencontreront aussi lors du sommet de l’OPEP à Vienne, le 24 octobre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales