Aux Etats-Unis, il y a plus d'armureries que de McDonald's, de Starbucks et de supermarchés réunis

© Carlo Allegri / Andrew Yates / Yves Herman Source: Reuters

Vous êtes plutôt gros calibre ou cappuccino ? En tout cas, chez l’Oncle Sam, qui a connu le 12 juin la tuerie d’Orlando, on trouve bien plus facilement une arme qu’un café ou un burger, révèlent de nouvelles statistiques.

Le site spécialisé dans l’information graphique 1Point21 a récemment mis au point une carte interactive visant à comparer le nombre de vendeurs d’armes détenteurs d'une licence avec la proportion d’enseignes Starbucks, géant américain spécialisé dans le café.

Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit d’entrer le nom d’une ville américaine, comme par exemple New York, pour obtenir une visualisation des données dans un rayon de 50 kilomètres aux alentours.

© Capture d'écran du site safer-america.com/firearmsandfraps/

Une carte plus générale, à l’échelle des Etats-Unis, a également été publiée sur les réseaux sociaux, révélant des proportions interpellantes.

Avec un total de 64 747 magasins d’armes, selon les données du Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et explosifs (ATF), organisme gouvernemental, il y en aurait donc six pour chaque Starbucks.

D’autres comparaisons du genre ont été faites avec les données du portail de statistiques en ligne Statista.

Ainsi si l’on combine le nombre total de supermarchés (enseignes de grande distribution vendant pour plus de 2 millions de dollars par an), de McDonald’s et de Starbucks aux Etats-Unis, on obtient 63 208 enseignes, chiffre qui reste inférieur au nombre de boutiques délivrant des armes sous licence en toute légalité.

Le site Flowingdata, qui réalise des infographies sur base de statistiques officielles, a lui comparé séparément la répartition des bureaux d’armes avec celle des principales chaînes de pizza, de hamburger et de café.

Et de manière flagrante, ce sont à nouveau les gros calibres qui font pencher la balance.

Ces nouvelles illustrations montrent, chiffres à l'appui, à quel point il est simple de se procurer légalement une arme au pays de l'Oncle Sam, où les fusillades continuent à se multiplier.

Après que 49 personnes ont perdu la vie dans la nuit du 11 au 12 juin à Orlando, suite à un massacre revendiqué par l'organisation terroriste Daesh, le président Barack Obama a une fois de plus appelé à restreindre la liberté d’accès aux armes à feu pour les Américains.

En savoir plus : Orlando : Obama appelle à un meilleur contrôle des armes et refuse de faire un lien avec l'islam

Et pourtant, l’histoire se répète. En 2015, plus d’une fusillade «de masse» (c'est-à-dire tuant et/ou blessant au moins quatre personnes) par jour a eu lieu sur le sol américain, révèle le site Shooting tracker, qui les répertorie chaque année.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales