L'Arabie Saoudite investit 3,5 milliards de dollars dans Uber

Source: Reuters

Ce mercredi 1er juin, le groupe américain a annoncé avoir levé 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros) auprès du «Public Investment Fund», dit le «PIF», fonds souverain d’Arabie saoudite.

Dans le cadre de son plan «Arabie saoudite Vision 2030», la monarchie pétrolière s'est fixé pour objectif de diversifier son économie en investissant dans les secteurs permettant d'alléger la dépendance de son économie à l'or noir. Dans cette perspective, le royaume saoudien a investi 3,5 milliards de dollars dans Uber via son fond souverain, le Public Investment Fund (PIF). Désormais, le dirigeant du PIF Yasir al-Rumayyan sera membre du conseil d'administration d'Uber. 

L'entreprise américaine est déjà présente dans cinq villes saoudiennes et près de 80% des utilisateurs sont des utilisatrices, ce qui paraît logique, dans un pays où la conduite automobile est interdite aux femmes.

Uber est déjà présent dans neuf pays au Moyen-Orient et dans une quinzaine de villes. La société compte investir près de 250 millions de dollars dans la région dans les prochaines années. 

Uber, crée en 2009 à San Francisco, repose sur un système de géolocalisation et une application mobile qui permet à l'utilisateur de se mettre en contact avec un véhicule avec chauffeur. La féroce concurrence que ce nouveau modèle de l'économie du partage impose aux chauffeurs de taxi n'a pas entravé la progression de l'entreprise dans plus de soixante pays. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales