Première : les Etats-Unis commencent à livrer du gaz à l’Europe

Creole Spirit© Capture d'écran du site teekay.com
Creole Spirit

Un tanker rempli de gaz liquéfié a quitté les Etats-Unis pour l’Europe. C’est la première fois que des producteurs de gaz américains livrent l’Europe et cela pourrait avoir d’importantes répercussions sur l’évolution des prix de l’or bleu.

Le méthanier Creole Spirit, long de 300 mètres, qui a quitté la Louisiane est attendu au Portugal le 26 avril. Selon le Wall Street Journal, sa cargaison est destinée à la compagnie protugaise Galp Energia.

Depuis le mois de février, les compagnies gazières américaines ont commencé à vendre à l’étranger le gaz qu’elles produisent dans le golfe du Mexique. La société texane Cheniere Energy a commencé à livrer son or bleu au Brésil et dans les pays d’Asie. Elle a également signé des contrats à long terme avec plusieurs compagnies gazières européennes, notamment la britannique BG Group et l’espagnole Gas Natural.

En Europe, les gaziers américains entrent en concurrence frontale avec la Russie, qui fournit à l’heure actuelle le tiers de sa consommation de gaz au Vieux Continent. La moitié du gaz consommé par l’Allemagne vient de Russie, la proportion atteint un tiers pour l’Italie. Les autres sources d’approvisionnement sont la Norvège, l’Algérie et le Moyen-Orient.

Des analystes s’attendent donc à ce que les livraisons de gaz américain provoquent un accroissent la concurrence, faisant chuter les prix sur un marché dominé depuis longtemps par la Russie. La Russie pourrait en effet faire baisser les prix qu’elle facture à ses clients européens pour faire concurrence aux Etats-Unis.

Lire aussi : Dix pays européens s'opposent à l'extension du gazoduc Nord Stream

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales