Poids lourds russes interdits de transit en Ukraine : une nouvelle dimension de la crise en images

Source: Sputnik

Le gouvernement ukrainien a décidé lundi d’interdire d’entrée tous les poids lourds en provenance de Russie. RT France présente les axes que les routiers russes ont emprunté ces derniers jours et qui sont désormais interdits.

Le problème a surgi après que les autorités polonaises ont interdit le 1er février le transit des poids lourds à travers son territoire faute d’accord concernant les quotas de distribution des permissions pour l’année en cours. En effet, les autorités polonaises se sont montrées mécontentes des changements de la loi intervenus dans ce domaine.

Ainsi, les transporteurs russes, qui passaient jusqu’alors par la Biélorussie et la Pologne pour gagner l’Europe, ont dû chercher des solutions alternatives. Outre la voie maritime, qui reste une possibilité, les routiers russes ont choisi de passer par l’Ukraine.

C’est donc à travers les régions de l’ouest de l’Ukraine que la plupart des routiers ont choisi d’atteindre la frontière avec la Slovaquie et la Hongrie. Pour rejoindre ces pays, les chauffeurs ont dû passer par la Biélorussie et traverser ensuite trois régions ukrainiennes, dont la Volhynie, la Lviv et la Transcarpatie.

Cependant, des activistes de mouvements nationalistes ukrainiens n’ont pas adhéré à l’idée et ont commencé à bloquer les points de contrôle des frontières, en visant les camions russes.

En réaction à cette situation, le Kremlin a décidé dimanche 14 février d’interdire la circulation des poids lourds ukrainiens sur son territoire. Ce à quoi, l’Ukraine a répondu par une mesure réciproque.

Aller plus loin : Kiev interdit aux camions russes le transit par l'Ukraine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales