L'Ukraine va se conformer aux demandes du FMI pour obtenir un soutien financier

- Avec AFP

L'Ukraine va se conformer aux demandes du FMI pour obtenir un soutien financier© AP Photo/Andrew Harnik
Suivez RT France surTelegram

Le FMI envisage une aide financière à l'Ukraine. De ce fait, Kiev s'est engagé à suivre les réformes de l'institution internationale pour «donner confiance aux donateurs». Les besoins sont estimés entre 40 et 57 milliards de dollars pour 2023.

L'Ukraine va suivre les préconisations du FMI au terme d'un programme de surveillance économique avec l'institution, qui pourrait ouvrir la voie à des aides. C'est ce qu'a annoncé le FMI le 19 décembre, alors que le pays aurait besoin de plus de 40 milliards de dollars.

Dans son communiqué, le Fonds monétaire international explique que son Conseil d'administration a examiné le programme de surveillance (PMB) de l'Ukraine «visant à maintenir la stabilité financière et à catalyser le financement des donateurs».

Les autorités ukrainiennes se sont engagées à effectuer des réformes concernant notamment la collecte des impôts, le marché de la dette intérieure, la transparence, ou encore l'indépendance de la banque centrale, toujours selon le Fonds, qui précise qu'elles ont quatre mois pour prouver leur avancement.

Multiplications des prêts pour Kiev

Chef de mission en Ukraine pour le FMI, Gavin Gray a précisé que ce cadre de mesures surveillé par le FMI visait à «ouvrir la voie à des financements» qui peuvent «venir de nombreuses sources».

Les besoins du budget et de fonctionnement de l'Ukraine sont estimés entre 40 et 57 milliards de dollars pour 2023, a détaillé le responsable.

Parvenir à suivre les préconisations du FMI vise selon lui à «donner confiance aux donateurs» alors que le pays a besoin de «dons et de financements concessionnels».

«Un soutien financier extérieur important et prévisible sera essentiel au succès de la stratégie des autorités et des décaissements rapides contribueraient à faire face aux tensions dès le début de 2023», a affirmé Gita Gopinath, directrice générale adjointe du FMI, dans le communiqué.

L'institution elle-même se dit ouverte, après «une mise en œuvre solide» du programme de surveillance PMB, «à un éventuel programme à part entière soutenu par le FMI».

«Il est trop tôt» pour indiquer quel montant ce programme du FMI pourrait atteindre, d'après Gavin Gray.

Depuis le lancement par la Russie de son offensive militaire en Ukraine en février 2022, le FMI a fourni une aide d'urgence s'élevant à 2,7 milliards de dollars à Kiev.

La Commission européenne vient, elle, de proposer une aide de 18 milliards d'euros en 2023 sous forme de prêts. Mais dans le cadre de son soutien aux autorités ukrainiennes, Bruxelles avait elle aussi émis une liste de réformes souhaitables, et notamment une accélération de la lutte contre la corruption.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix