Les cheminots autrichiens en grève après l'échec des négociations pour une hausse des salaires

- Avec AFP

Les cheminots autrichiens en grève après l'échec des négociations pour une hausse des salaires© Johann GRODER / APA Source: AFP
Un train de la compagnie ferroviaire autrichienne Österreichische Bundesbahnen (ÖBB) photographié à l'arrêt à la gare de Gries am Brenner à la frontière austro-italienne le 23 février 2020 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les 50 000 cheminots autrichiens ont lancé le 28 novembre «une grève d'avertissement», après l'échec de négociations pour obtenir une hausse des salaires. Dans ce secteur, c'est le premier mouvement de cette ampleur depuis 20 ans

«Aucun train ne peut circuler dans toute l'Autriche et au-delà des frontières», a prévenu la compagnie ÖBB, qui dessert de nombreuses destinations européennes par train de nuit, sur son site internet. 

Dans un communiqué, le syndicat Vida qui représente les cheminots déclare qu’après deux mois de discussions, «les employeurs se moquent du personnel avec une nouvelle offre bidon». 

«Nous continuons d'exiger une révision de la convention collective pour une augmentation mensuelle de 400 euros net, alors que l'inflation est actuellement de 11%», a justifié Gerhard Tauchner, qui mène les négociations et espère fixer un nouveau rendez-vous dès le 29 novembre. 

Le syndicat dénonce des salaires de départ «très bas», à 1 356 euros nets par mois pour les cheminots des trains de nuit. Le PDG de la compagnie nationale ÖBB, Andreas Matthä, a critiqué une grève «gratuite».

Grèves rares

Les employés se sont vus proposer une prime unique de 1 000 euros et une hausse salariale de 208 euros, soit «l'offre la plus élevée tous secteurs confondus», selon le PDG d’ÖBB. 

En Autriche, les grèves sont rares grâce à un système de partenariat social, mais le dialogue est actuellement mis à mal par la flambée des prix. Les augmentations de salaires sont d'ordinaire fixées dans le cadre de négociations par branche entre la Chambre fédérale d'économie WKÖ, qui regroupe l'ensemble des employeurs, et l'intersyndicale. 

Dans le transport ferroviaire, dont la convention collective concerne 65 entreprises, la dernière grève de plusieurs jours remonte à 2003.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix