Spitzberg, une nuit sans fin

L’île glacée de Spitzberg est située à plus de 1 000 km du pôle Nord. Tenue par des Norvégiens, l’île héberge également une communauté minière russe de moins de 500 personnes qui affronte au quotidien le dur climat de Barentsburg.

Sur l’île glacée de Spitzberg, dans l’océan Arctique les humains sont moins nombreux que les ours polaires et on utilise des motoneiges plutôt que des voitures. La longue nuit arctique y commence dès novembre et le soleil n’y revient pas pendant des mois. En plus des Norvégiens qui maintiennent un contrôle nominal sur Spitzberg, l'île héberge la communauté minière russe de Barentsburg, une «ville-entreprise» gérée par Arktikougol, une société minière de charbon détenue par l'État russe. Ses employés rustiques, leurs épouses et leurs enfants, défient les éléments pour faire vivre cette petite communauté de moins de 500 personnes.

Découvrir plus de documentaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter