Près de Dresde, les Allemands manifestent leur soutien aux réfugiés

Des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Freitel à dix kilomètres au sud-est de Dresde le 31 juillet pour protester contre les attaques des centres de réfugiés. Des dizaines de policiers étaient mobilisés pour leur protection.

L’escorte de police était indispensable pour garantir la sécurité du cortège des défenseurs des immigrés face à leurs opposants. Depuis plusieurs semaines, des manifestations contre les réfugiés se déroulent à Freitel. La situation est tellement tendue que même les immigré avouent qu’il est très dangereux d’y vivre. «Je veux retourner en Syrie. J’ai très peur ici», expliquait Taher, immigré de 27 ans.

L’Allemagne reste néanmoins un pays attractif pour les réfugiés compte tenu de sa santé économique. En 2015, l’Allemagne doit accueillir un nombre d’immigrés importants, 500 000 personnes. Ce chiffre a provoqué le mécontentement chez certains citoyens qui ont décidé de former des groupes pour lutter contre les immigrés clandestins.

 

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»