Une manifestation artistique et musicale contre le nouveau président brésilien Michel Temer

Le 17 mai, des centaines de musiciens ont occupé le palais Gustavo Capanema, qui abrite la Fondation nationale des arts, pour protester à leur façon contre l’arrivée au pouvoir du président ad interim, Michel Temer.

Jouant de la musique, les manifestants ont réclamé la démission de Michel Temer, scandant le slogan «Temer va-t’en».

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales