Alain Corvez : deux explosions simultanées dans une usine à Berre-l'Etang, coïncidence surprenante

 Deux explosions sur une usine pétrochimique des Bouches-du-Rhône Source: Reuters
Deux explosions sur une usine pétrochimique des Bouches-du-Rhône

Alain Corvez, ancien conseiller en relations internationales au ministère des Affaires étrangères, interrogé par RT, trouve assez troublant que deux citernes d’une usine pétrochimique situées à distance l’une de l’autre ont pu exploser simultanément.

RT France : Le gouvernement français estime que l’incendie qui a éclaté mardi matin sur une usine pétrochimique des Bouches-du-Rhône français était volontaire. Qu’en pensez-vous ?

Alain Corvez : Je pense aussi que c’est un incendie volontaire, il y a eu deux explosions sur deux sites distants de plusieurs centaines de mètres. Il y a manifestement une coordination dans l’action qui indique que c’était une action planifiée et que c’est donc une action terroriste. Mais quels sont les commanditaires, qui est à l’origine de cette action, à mon avis pour le moment on ne peut pas le dire. On ne peut pas le mettre au crédit du terrorisme islamiste.

RT France : Comment est-il possible d’accéder à ce type d’installation?

Alain Corvez : Je ne sais pas comment le site était protégé par des forces de sécurité, j’imagine qu’il y avait un contrôle de sécurité mais manifestement pas suffisant puisque des gens ont pu utiliser des explosifs pour faire sauter deux cuves différentes et séparées de plusieurs centaines de mètres. Ainsi il y a une lacune de sécurité dans cette action. On ne peut pour le moment pas spéculer sur les causes et sur le but recherché.

RT France : Quels sont les problèmes majeurs avec la sécurité nationale en France ?

Alain Corvez : Pour le moment on ne peut pas faire de lien avec la sécurité nationale en France telle qu’elle est actuellement menacée par le terrorisme islamiste. Je pense qu’il y a un grand risque qu’il y ait d’autres attentats islamistes en France puisque nous savons que de nombreux citoyens français ont adhéré à ces doctrines où habite l’islamisme extrême et qui sont prêts à mourir pour commettre des attentats en France.

Et certains sont allés s’entraîner en Afghanistan, en Syrie, en Irak et après quoi certains sont revenus en France. Beaucoup ont été tués sur le champ de bataille parce qu’ils ont très souvent été utilisés comme chair à canon par les chefs de Daesh. Mais beaucoup sont revenus en France et dans d’autres pays européens.

Ainsi, ces gens-là sont complètement endoctrinés et ne raisonnent pas comme tout un chacun, ce qui les rend tout à fait capables de commettre des incidents et je suis, hélas, convaincu qu’il y en aura d’autres quel que soit le système de sécurité. Et je peux vous assurer que nos services de sécurité font un travail énorme et ont d’ailleurs avec toutes ces décisions récentes [Loi renseignement NDLR] tous les moyens pour lutter contre ce terrorisme islamiste.

Mais, il y a toujours un moyen de passer à travers les mailles d’un service de sécurité d’autant plus que ces gens sont incontrôlables et difficile à suivre.

Quant aux explosions des deux citernes sur le site de Berre, moi je trouve que pour le moment il n’y a aucun élément probant qui permet de le relier à la menace terroriste générale sur le sol français. Cependant, on peut penser que c’était une attaque terroriste puisque faire sauter deux citernes presque simultanément, deux citernes qui sont séparés de plusieurs centaines de mètres il y a là un plan qui a été monté. Ainsi, c’est attaque terroriste mais l’origine de ce terrorisme pour le moment, on n’est pas au mesure de le définir.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales