Les pourparlers tripartites sur l'Ukraine jugés rassurants par les médias britanniques (VIDEO)

La rencontre entre Vladimir Poutine, Angela Merkel et François Hollande au sujet de l'Ukraine à Moscou permet de croire à une coordination des efforts de paix des trois parties, si l'on en croit les médias britanniques.

Les dirigeants des trois pays n’ont pas donné de conférence de presse conjointe après cinq heures de négociations. Merkel et Hollande sont repartis immédiatement en direction de l’aéroport. Mais les négociations, d'après le secrétaire de presse du Kremlin Dmitri Peskov, « ont été substantielles et constructives ». De plus, les leaders russes et européens ont fait savoir, comme l'indique Bridget Kendall de la BBC, que les négociations sous le format de Normandie reprendraient par téléphone dimanche avec la participation du président ukrainien Petro Porochenko.

« Le fait que les résultats concrets des pourparlers n'ont pas été annoncés devrait constituer un gage d'optimisme. Cela prouve qu’une tentative de négociations sérieuses a été entreprise sans discours creux et sans témoins. Mais cela signifie également que nous ne sommes pas au courant des principaux tenants et aboutissants de la discussion, des divergence d'opinions entre les parties et que nous ne nous pouvons donc pas encore nous rendre compte de la solidité de cette initiative pacifique », a estimé Kendall citée par RIA Novosti.

Les négociations consacrées à la résolution de la situation dans l’est de l’Ukraine se sont déroulées dans une réunion en tête-à-tête entre les trois dirigeants,  sans délégations et ni experts. Les discussions entre Vladimir Poutine, François Hollande et Angela Merkel ont continué jusque dans la nuit et se sont interrompues une seule fois pour une séance photos protocolaire. Au total, la réunion a duré plus de cinq heures. On sait seulement à l'heure actuelle que les parties travaillent sur un accord final qui pourrait voir lejour suite à la suite conversation téléphonique au « format Normandie » le 8 février.

Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a dit que les négociations ont été « constructives et substantielles ».

« Le président français et la chancelière allemande ont formulé des propositions à partir desquelles lesquelles on élaborera ensemble un document conjoint sur la mise en œuvre des accords de Minsk - c’est-à-dire un document qui inclura les propositions du président ukrainien aussi bien que les propositions formulées et ajoutées aujourd'hui par le président russe Vladimir Poutine », a déclaré Peskov aux journalistes.

Hollande a annoncé la visite franco-allemande à Moscou durant sa première conférence de presse en France pour discuter d'une « proposition de paix » dont les détails restent toujours inconnus. Selon les médias britanniques, le plan européen serait fondée sur des propositions adressées par le président russe Vladimir Poutine et amendées par les leaders européens.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales