Fuite des emails du DNC : «C’est la pire campagne anti-russe depuis l’époque de la Guerre froide»

© Lucy Nicholson Source: Reuters

En accusant la Russie d'avoir hacké ses emails, le Comité national démocrate essaie de détrourner l'attention des scandales liés à Hillary Clinton, et cela relève de plus en plus de la propagande, estime la journaliste Diana Johnstone.

RT : Pensez-vous que les autorités américaines vont continuer à accuser officiellement la Russie d’avoir hacké des emails et imposer de nouvelles sanctions ?

Le but est de détourner l’attention des scandales liés à Hillary et d'en provoquer d'autres autour de Donald Trump

Diana Johnston (D. J.) : La chose principale est qu’ils utilisent cela comme propagande. Ces accusations sont ridicules. Le but est de détourner l’attention des scandales liés à Hillary et d'en provoquer d'autres autour de Donald Trump. C’est absolument évident.

Peut-être est-ce aussi une mesure préventive, car Julian Assange a affirmé qu’il avait d’autres [emails]. Peut-être que ce n’est pas vrai, mais il l’a dit. Donc ils peuvent avoir peur de ces révélations et veulent mettre ça sur le dos des Russes.

Je trouve cela non seulement ridicule et risible, mais aussi dangereux, car dans la campagne de Clinton il y a tellement de scandales autour d’elle qu’ils ont décidé de l’opposer à Poutine et de baser la campagne entière là-dessus. Et c’est dangereux, parce qu’ils mettent au cœur de la campagne la question d’une guerre avec la Russie qu'Hillary veut clairement lancer, en commençant en Syrie.

Cela fait partie de la campagne anti-russe de l’establishment

RT : Il semble que les autorités et les médias occidentaux se concentrent sur la source de la divulgation et non pas sur le contenu des mails – ce que le public aimerait savoir. Pensez-vous que c’est le cas ?

D. J. : Cela fait partie de la campagne anti-russe de l’establishment. Steven Cohen [estime que] c’est la pire campagne anti-russe depuis l’époque de la Guerre froide. Cela ressemble vraiment, pour tous ceux qui écoutent attentivement, à une propagande d’avant-guerre. Ils ont fait un grand méchant de la Russie. N’importe qui aurait pu faire cela, ce n’est apparement pas très difficile pour les personnes qui savent hacker. Il peut y avoir une chaîne des personnes qui a hacké le courrier du Comité national démocrate. Même s’ils l’ont fait, c’est une sorte de pratique normale de nos jours, il ne faut pas s’agiter autant, sauf si vous voulez faire en sorte que Trump soit considéré comme le candidat de Poutine, ce qui est censé être quelque chose de mauvais. 

Lire aussi : Assange : les preuves américaines que Moscou est derrière le piratage du CND sont circonstancielles

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales