Polémique Deschamps : «Karim Benzema mérite une radiation à vie de l’équipe de France»

© FRANCK FIFE Source: AFP

Karim Benzema a déclaré que Didier Deschamps, le sélectionneur avait «cédé à la pression d'une partie raciste de la France» en ne le retenant pas pour l'Euro-2016. Jerôme Jessel, journaliste sportif condamne ces propos scandaleux.

RT France : Que pensez-vous des propos du joueur ? Mets-il les pieds dans le plat ou est-ce une réaction d’orgueil car il n’a pas été sélectionné ?

Jérôme Jessel (J. J.) : Je trouve la réaction de Karim Benzema absolument scandaleuse, ignoble et indigne. Il place un problème majeur en France, qu’est la discrimination, et il l’utilise pour ses propres desseins et expliquer sa non qualification dans la liste des 23. Karim Benzema est mis en examen dans une affaire de chantage, a l'encontre de Matthieu Valbuena. Qui lui aussi d’ailleurs n’est pas sélectionné, et qui est sans doute la principale victime de cette histoire.

Utiliser un problème majeur et grave qui existe en France, le racisme, pour justifier sa non présence en équipe de France est absolument scandaleux

Utiliser un problème majeur et grave qui existe en France, le racisme, pour justifier sa non présence en équipe de France est absolument scandaleux. Karim Benzema mérite une radiation à vie de l’équipe de France. Se servir d’un moment où lui est en position de force car, même s’il n’a pas fait un grand match, son club à gagner la ligue des champions, avant l’Euro c’est vraiment dégueulasse.

RT France : Comprenez-vous les arguments de son avocat qui dit qu’il ne faut pas oublier la présomption d’innocence, et qu’on a fait payer à Karim Benzema ses origines de banlieue ?

J. J. : La présomption d’innocence existe, elle s’applique évidemment à Karim Benzema. Sauf que son avocat oublie qu’il y un code de bonne conduite en équipe de France que tous les joueurs ont signé. De façon irréfutable Karim Benzema contrevient à la charte de bonne conduite des joueurs. On ne parle pas de l’aspect judiciaire mais de problème de comportement au sein de l’équipe de France.

J’attends de Zinédine Zidane, son entraîneur, qu’il se désolidarise des propos de son joueur

Si on regarde l’équipe de France elle n’est pas «monocolore», c’est un mauvais procès qui est fait Didier Deschamps qui est tout sauf raciste. Ce sont de vaines polémiques. Le sélectionneur essaie de prendre les meilleurs joueurs, après on peut discuter de sa liste mais on ne peut juger que sur le côté football.

Les propos de Benzema sont redoutables, car ils ont une résonance dans les banlieues, et c’est joué avec le feu. J’attends de Zinédine Zidane, son entraîneur, qu’il se désolidarise des propos de son joueur.

RT France : Peut on parler de «quota» dans l’équipe de France ? Les joueurs sont ils tous sélectionnés sur leurs qualités professionnelles ?

J. J : L’équipe de France est hétéroclite il n’y a même pas à se poser la question. Les joueurs sont sélectionnés sur les qualités que leur prête le sélectionneur. Didier Deschamps ne réfléchit pas de savoir si les joueurs sont blancs, noirs, musulmans, catholiques, juifs, protestants… C’est un débat surréaliste.

RT France : Pensez-vous que cette nouvelle polémique peut influencer l’équipe de France pour l’Euro de foot ?  Didier Deschamps est-il en danger ?

J. J : Cela met le sélectionneur dans une position difficile, évidemment tout ce qui passe à l’extérieur à une résonance en interne. Ce ne sont pas les meilleures façons de préparer une compétition.

Ce ne sont pas les meilleures façons de préparer une compétition

On attend beaucoup de l’Euro, on sait qu’il y a des tensions, des risques d’attentats et les propos de Benzema sont d’autant plus malvenus qu’ils crispent davantage la situation. On met de l’huile sur le feu pour rien et on invente des faux débats, et finalement la compétition risque de passer au second plan. Dans cette histoire tout le monde est perdant.

Lire aussi : «Hymne» en anglais pour les supporters français de l'Euro : Vallini «consterné»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales