Yémen : Les civils pris en otages par les frappes de la coalition arabe

Capture d'écran, vidéo RT
Capture d'écran, vidéo RT

L’Arabie saoudite a promis presque 300 millions de dollars d’aide au Yémen. Cependant, les raids menées par la coalition arabe se sont intensifiées dans le pays depuis vendredi. Un habitant de Sanaa estime que les saoudiens n’ont aucune humanité.

Les frappes de la coalition arabe qui cible les rebelles houthis dans le pays visent depuis vendredi Sanaa, la capitale yéménite, Taïz, la deuxième plus grande ville et la ville portuaire d’Aden. D’après les responsables de sécurité, les bombardements atteignent leur niveau le plus intense depuis le début des raids.

Depuis le début des troubles, 1 600 raids aériens ont été effectués, des centaines de personnes tués. D’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, au moins 150 000 personnes ont été déplacées. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés indique que le pays a besoin pressant d’abris pour les réfugiés.

La chaîne RT a réussi à contacter un habitant de la capitale yéménite de Sanaa qui a témoigne de sa vie quotidienne dans une ville pilonnée par la coalition arabe.

Le domicile d’Hassan Al-Haifi se trouve dans un endroit d’où on peut voir à la fois le centre-ville de Sanaa et l’aéroport, qui subissent tous les deux des frappes. «je suis en quelque sorte coincé entre deux cibles populaires chez les forces aériennes de l’Arabie saoudite et ses alliés», a-t-il souligné.

En répondant à la question concernant la fréquence des bombardements, Le journaliste a expliqué qu’elles ne cessent jamais et qu’elles ne font que réduire les vieilles maisons de la capitale en poussière.

En parlant de la situation humanitaire dans le pays, Hassan a mis en doute l’humanité des saoudiens. «il y a juste quelques heures un avion transportant des médicaments est arrivé, mais la coalition arabe a effectué de nouveau des frappes aériennes contre l’aéroport», a-t-il affirmé.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales