La résolution du problème nucléaire iranien rapprochera Washington et Téhéran (VIDEO)

Les pourparlers sur le nucléaire iranien à Lausanne entre le groupe 5+1 et l’Iran se poursuivent, une troisième session plénière a commencé à Lausanne le 31 mars. L’analyste Jamal Abdi a exprimé son optimisme quant à la perspective d’un accord.

Les  ont travaillé dur pour arriver à un accord avec l’Iran malgré la pression de ses alliés saoudien et israélien. L’administration Obama a aussi fait face à une forte opposition venant des républicains qui veulent imposer de nouvelles sanctions contre Téhéran.

De plus, le sénateur américain John McCain, afin d’entraver l’accord, a suggéré qu’Israël devait n’en faire qu’à sa tête sur Téhéran si c’était nécessaire. Cependant Jamal Abdi, secrétaire politique du Conseil National irano-américain reste assez confiant quant à l’issue des pourparlers qui se tiennent à Lausanne.

«Je ne crois pas que les parties soient allées aussi loin et aient résolu autant de questions pour finalement s’arrêter à mi-chemin. Les jeux sont presque faits, ce n’est pas maintenant qu’elles vont se rétracter», a indiqué Jamal Abdi.

D’après lui, le nucléaire est la dernière question problématique à régler. «Et si nous arrivons à régler ce problème nucléaire, nous pourrons tourner la page, changer de paradigme, et voir de nouvelles possibilités de rapprochement entre les Etats-Unis et  et d’autres Etats de la région».

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales