Aymeric Chauprade : «Je veux absolument éviter un 2e tour PS-FN à la présidentielle»

Aymeric Chauprade au Parlement Européen © Vincent Kessler Source: Reuters
Aymeric Chauprade au Parlement Européen

L’ancien bras droit de Marine le Pen lance son mouvement «Les Français libres». Il revient pour RT sur son parcours au Front national et sur son programme politique et économique.

Membre du Front national de 2013 à 2015, au sein duquel il conseillait notamment Marine le Pen en matière de politique étrangère, le député européen décide aujourd'hui de lancer son parti politique. En novembre 2015, il annonce son départ du parti frontiste, évoquant à la fois «une raison morale et une raison de fond, idéologique».

Aujourd'hui il déclare qu'il «y a des incohérences très fortes dans le programme économique qui n'est ni pragmatique ni réaliste et qui ne permettra pas à la France de se redresser».

Je ne compte pas me présenter en 2017

Les axes principaux de cette «droite hors les murs», dans laquelle pourrait se retrouver Philippe de Villiers ou encore Eric Zemmour selon Aymeric Chauprade, se tiennent en trois points :

  • «La désislamisation de la France» et la préservation de la culture et des traditions françaises
  • «La dés-étatisation», c’est-à-dire le «recul de la dépense publique, et le retour de l’État à ses fonctions régaliennes».
  • Refaire de la France «une grande puissance, puissance géopolitique, militaire, énergétique, maritime», en se rapprochant notamment de la Russie tout en préservant l'alliance avec l'Otan.

La démarche d'Aymeric Chauprade ne se «s'inscrit pas dans une vision électoraliste», il veut «faire émerger des personnalités pour venir consolider celui qui sera le candidat de la droite en 2017», afin d'«éviter un 2e tour PS-FN à la présidentielle», ce qui conduirait selon lui fatalement à la «réélection du parti socialiste».

Pour l'instant, le député européen n'a pas de favori parmi les présidentiables de droite. Il dit «attendre le résultat des primaires», qui doivent se tenir chez les Républicains.

Lire aussi : Aymeric Chauprade, ex-FN, lance son propre parti «Les Français libres»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales