Expert: sans industrialisation, on sera toujours à la traine par rapport à l’Allemagne

Camille Sari, docteur ès sciences économiques et ancien conseiller du FMI a accordé à RT France son point de vue sur les derniers chiffres de l’Insee plaçant la dette française à 95 % du PIB pour un déficit public de 4 %.

Selon Camille Sari, la  ne peut se permettre d’avoir une dette trop importante «car elle a signé le traite de Maastricht» et doit se plier, au même titre que ses partenaires européens, aux critères d’une banque centrale commune. L’expert cite les exemples contraires des Etats-Unis et du Japon, qui accusent une dette colossale ; «plus de 200 % de dette pour le Japon» mais eux «maitrisent leur dette et maitrisent l’ensemble des relations avec leur banque centrale» et peuvent créer de la monnaie «ex nihilo».

Pour remettre la France dans le sens de la marche, l’expert propose d’adopter «des politiques budgétaires expansionnistes pour augmenter la croissance, pour augmenter les recettes fiscales, et aussi faire tourner la machine économique».

Pour conserver une croissance soutenue il faut, selon Camille Sari, une industrie forte car «tant qu’il n’y pas une réindustrialisation de la France et une relance de l’activité industrielle et de l’innovation, la France sera toujours à la traine par rapport à ». Plus spécifiquement, il cite «l’industrie spécialisée» de l’Allemagne que la France doit prendre en exemple.

«En 1992, la part de l’industrie dans le Produit Intérieur Brut (PIB) était de 28 %, elle n’est plus que de 13 % aujourd’hui». 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales