Pilote d’Airbus A320 : Lufthansa est connue par ses hauts standards de sécurité (VIDEO)

Suivez RT France surTelegram

L'avion de la compagnie Germanwings, était un Airbus A320. Le pilote Marin Medic, qui a manié ce genre d’avions, estime que le crash de l’avion n’est sûrement pas lié à sa maintenance car la compagnie allemande a une bonne réputation dans ce domaine.

«D’après certaines informations qui ont commencé à apparaître sur Internet, , initialement, a connu un fort taux de chute comparé à son altitude de croisière, il s’est mis à descendre très rapidement et très brusquement en très peu de temps, ce qui pourrait signifier un problème de pressurisation ou même une perte totale de pressurisation», a indiqué Marin Medic. «Dans ce cas, les pilotes essayent de faire descendre l’avion jusqu’à une altitude de visibilité pour les radars le plus vite possible», a-t-il ajouté.

D’après le pilote l’Airbus A230 est vraiment facile à piloter, parce que ce type d’avion est entièrement automatisé, les pilotes sont équipés d’une assistance informatique qui empêche de surcharger l’avion ou de trop le ralentir.

«L’ordinateur vous empêchera de piloter si vous essayez d’entreprendre une manœuvre trop extrême. Vous voyez, c’est donc un appareil très fiable en termes de sécurité. Si vous faîtes une erreur, il la rattrapera et la corrigera probablement. Donc, a priori, la manipulation basique de l’appareil devrait être encore plus facile à gérer que dans un Boeing classique», a-t-il expliqué.

En outre cela, beaucoup de pilotes, y compris Marin Medic, ont piloté des avions beaucoup plus vieux que celui-là. «De plus, cet avion n’est pas le même que celui qui est sorti de l’usine parce que chaque pièce d’équipement à bord a une certaine durée de vie et à la fin de sa durée de vie, on remplace une pièce ou tout l’avion. Ainsi, les avions que nous pilotons sont tous plus ou moins neufs», a dit le pilote.

Marin Medic estime que s’il s’agit d’une opération de ligne ordinaire qui a échoué catastrophiquement, personne n’est coupable parce que les pièces peuvent toujours tomber en panne.

«Quelque chose peut toujours tomber en panne dans votre voiture ou dans votre bateau... Mais malheureusement, quand quelque chose tombe en panne dans un avion, la situation peut devenir catastrophique bien que l’Airbus possède un double système de redondance performant», raconte-t-il.

Il est à noter que Marin Medic doute que le crash de l’avion n’est sûrement pas lié à sa maintenance car la compagnie  a une bonne réputation dans ce domaine.

«Si quelque chose a cloché à cause d’un défaut de maintenance, on commencera à observer la maintenance et la compagnie elle-même. Toutefois, j’en doute sincèrement parce que la compagnie est connue par ses standards de sécurité et d’entretien extrêmement élevés», a-t-il souligné.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix