Le Debrief du Doc : Crise de l'eau, un avertissement venu de l'Inde

Suivez RT France surTelegram

Pour la diffusion du doc «Crise de l’eau, un avertissement venu d’Inde», Samantha Ramsamy reçoit J-C Maréchal, directeur de Recherche au Bureau de recherches géologiques et minières et A. Richard, consultante en sociologie et gouvernance de l’eau.

Audrey Richard rappelle que «la spécificité climatique de l’Inde, c’est la mousson, c’est-à-dire que la pluie ne vient qu’une partie de l’année et qu’il faut stocker l’eau pour l’utiliser le reste de l’année». Cette crise cependant est récente et, comme l’explique Jean-Christophe Maréchal, «par-dessus la problématique climatique, il y a une problématique importante d’augmentation de la demande en eau, liée au développement démographique du pays».

 

Pour Jean-Christophe Maréchal, il faut aussi lier cette crise à la Révolution verte. Durant cette période, située dans les années 1960, l’Inde a changé sa politique agricole et, selon l’expert, «l’Inde a développé une utilisation vraiment extensive de l’eau souterraine au point qu’on compte maintenant 25 millions de puits pompés, soit six fois plus que la Chine».

 

Les deux spécialistes s’accordent pour dire que cette crise a aussi une dimension politique : «la vraie question, c’est la politique agricole du pays : l’Inde est un gros exportateur de blé, de riz et viandes bovine, ainsi, si on fait un bilan virtuel des échanges d’eau à l’échelle mondiale, l’Inde est le plus gros exportateur d’eau», explique Jean-Christophe Maréchal.

 

Selon Audrey Richard, il faut des «solutions alternatives qui sont souvent des systèmes traditionnels. Mais, l’exigence de ces systèmes, c’est qu’ils sont collectifs et ça demande toute une organisation». La consultante conclut en estimant que «la dimension sociale et politique de la gestion de l’eau doit être maintenant prise en compte».

 

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix