La Grande Interview : Vassen Kauppaymuthoo et Jean Claude de l'Estrac

Suivez RT France surTelegram

Dans La Grande Interview, Samantha Ramsamy reçoit Vassen Kauppaymuthoo, océanographe mauricien, et Jean Claude de l'Estrac, ancien ministre des Affaires étrangères de Maurice.

Le 25 juillet dernier, un vraquier japonais s'est échoué sur un récif à la pointe d’Esny avec à son bord 3 800 tonnes de fioul et 200 tonnes de diesel, provoquant un drame écologique après le déversement de ces substances toxiques et polluantes dans les eaux mauriciennes.
L’océanographe mauricien Vassen Kauppaymuthoo explique qu’il s’agit de la pire catastrophe environnementale que l'île ait connue et il pense «qu'il y aura besoin de 6 mois, peut-être même un an afin de réussir à tout nettoyer entièrement, car le pétrole commence à ressortir de l’eau souterraine dans certains endroits, ce qui voudrait dire qu’il s’est infiltré dans le sol». L'océanographe ajoute que «les impacts de la catastrophe sur l'environnement marin et au niveau de la santé des populations vont se faire sentir pendant des décennies et on peut donc dire qu'en plus de ce désastre écologique, il faut également s’attendre à un désastre sanitaire».
Jean Claude de l'Estrac, l'ancien ministre des Affaires étrangères de Maurice explique qu'«une enquête sur les circonstances du naufrage a été ouverte afin d'établir la chaîne de responsabilité nationale de ce drame, car le principal reproche que fait la population au gouvernement est le long temps de réaction avant d’intervenir». Il déplore qu’en plus «cela arrive après le Covid-19, alors que nous avons un secteur hôtelier et touristique qui est à genoux en ce moment». Mais l'ancien ministre n'est pas pessimiste car pour lui «le pays a déjà fait face à de grandes crises dans son histoire, comme des maladies ou des cyclones dévastateurs, et il a toujours réussi à s'en sortir».

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix