Racisme/homophobie : toujours pas hors-jeu ?

Suivez RT France surTelegram

Il y a un an, début avril 2019, Prince-Désir Guano, capitaine de l’Amiens SC, est victime d’injures racistes à Dijon.

Cette affaire fait alors resurgir les questions du racisme dans le football et dans le sport en général. Samuel Eto’o, Blaise Matuidi, Daniel Alves, Georges Weah, Thierry Henry, Christian Karembeu, Stéphane M’Bia, Mario Balotelli, Marcel Desailly, etc. La liste des joueurs de couleurs victimes de cris de singe est longue. Sans oublier le cas le plus récent : le Franco-Malien Moussa Marega de Vitória Guimarães en début d’année au Portugal. Pourquoi, malgré les campagnes de l’UEFA, de la FIFA, des clubs et des politiques, le racisme est-il encore et toujours présent dans les stades et les tribunes d’Europe et du monde  ? Pourquoi le racisme touchet-il également le basket, le handball, le rugby ou encore la NFL ?


Et six mois après les cas d’homophobie dans les enceintes françaises, où en sommes-nous ? Même si les championnats sont suspendus pour cause de crise sanitaire liée au coronavirus, ces derniers temps, les affaires d’homophobie ne faisaient plus la une. Déni ou interventionnisme à outrance ?

Éléments de réponse avec Louis-Georges Tin, président d’honneur du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) et premier ministre de la diaspora africaine, et Rudy Kazi, éditorialiste à France Maghreb2 FM et vice-président de la plateforme de pensées citoyenne et apolitique Forces Républicaines.

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix