L'ECHIQUIER MONDIAL. Géopolitique et sport : une histoire d’amour à sens unique

Suivez RT France surTelegram

Alors que la charte olympique promeut le principe de neutralité politique, le sport se transforme souvent en un terrain de bataille diplomatique et économique. Comment la politique se mêle-t-elle au sport ?

Incontestablement, le sport est devenu un outil puissant de soft power en politique. Exemple : des législateurs européens, britanniques ou américains appellent de plus en plus ouvertement au boycott diplomatique des JO d’hiver de Pékin pour protester contre le traitement des Ouïghours. Une attitude encore plus dure est adoptée à l’égard de la Russie : Moscou ne cesse de dénoncer des soupçons de dopage « infondés » et des accusations politiques « destructrices ».

Au Moyen-Orient, la rivalité historique entre le Qatar et les Émirats arabes unis s’étend aussi au sport. Selon certaines sources, Abou Dhabi aurait orchestré une vraie campagne médiatique contre le Mondial de football de 2022 au Qatar.  Un autre exemple vient des Balkans où la Serbie s’oppose farouchement à l’acceptation du Kosovo dans les organisations internationales de football.

Pourtant, le sport peut produire un effet positif sur les relations bilatérales. L’Afghanistan cherche à entamer la coopération avec certains États régionaux au moyen de la diplomatie du cricket. L’instauration d’équipes sportives communes entre les deux Corées a permis en 2018 un certain dégel.

Quels sont donc les enjeux géopolitiques de la diplomatie sportive ? Comment différents États utilisent-ils le sport pour promouvoir leurs intérêts nationaux ? Pourquoi la politisation du sport prend-elle cette ampleur ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques à Paris et auteur de L’Empire foot.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Ligue arabe : une impuissance structurelle ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix