L'ECHIQUIER MONDIAL. Algérie-Maroc : vers une nouvelle guerre des sables ?

Suivez RT France surTelegram

Historiquement complexes, leurs relations viennent encore de se dégrader, faisant apparaître des risques supplémentaires pour la région. Quel est l’état des lieux dans cette confrontation opposant deux pays voisins du nord de l’Afrique ?

Entre l’Algérie et le Maroc rien ne va plus. Alger annonce une rupture définitive, accusant son voisin de soutenir le terrorisme et de l’espionner. La diplomatie marocaine rejette ces accusations mais dit ne pas être surprise par la décision algérienne car ces derniers temps les tensions ne font que monter.

Il s’agit tout d'abord de la question du Sahara occidental où l’Algérie continue de soutenir le Front Polisario, mouvement indépendantiste armé. Viennent se greffer de nombreux autres dossiers régionaux : les deux pays entreprennent, par exemple, des tentatives pour médier dans la crise libyenne ou se livrent encore à une lutte d’influence au sein de l’Union africaine.

Ce qui irrite surtout Alger, c’est la coopération croissante entre Rabat et Tel Aviv qui ont normalisé leurs relations en 2020. De son côté, l’Algérie cherche à intervenir comme médiatrice dans le contentieux du barrage du Nil et exprime sa volonté d’être garant de la paix au Mali.

Alors quels risques cette rivalité croissante crée-t-elle pour la stabilité de la région ? Qu’est-ce qui a déclenché la crise actuelle ? Quelles sont les perspectives qui se dessinent pour les relations algéro-marocaines? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer interroge Moussaab Hammoudi, chercheur en sciences politiques à l'EHESS.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Ukraine-Biélorussie : un divorce consommé ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix