L'ECHIQUIER MONDIAL. Macédoine du Nord - Bulgarie : quand le passé pèse sur l’avenir

Suivez RT France surTelegram

Ces deux pays sont impliqués dans une dispute à la fois historique, linguistique et identitaire. Où en est-on actuellement dans ce bras de fer qui grève leurs relations bilatérales, l’avenir européen de Skopje et même la stabilité régionale ?

Identité nationale, histoire, langue : tout oppose la Bulgarie et la Macédoine du Nord dans leur vision de leur passé et de leur présent. Quant à l’avenir, il reste largement incertain. C’est surtout le cas de Skopje, coincé sur le seuil de l’UE à cause du véto bulgare. Pour qu’il soit levé, la Macédoine du Nord doit complètement s’aligner sur la vision de son voisin. La tenue du scrutin législatif en Bulgarie jette de l’huile sur le feu : en jouant la carte nationaliste, le gouvernement de Boïko Borissov durcit le ton à l’égard de Skopje.

L’autre facteur qui empêche la réconciliation bulgaro-nord-macédonienne est le rapprochement de la Macédoine du Nord avec les adversaires régionaux de la Bulgarie : la Serbie et l’Albanie. Et si la majorité des membres de l’UE se disent favorables à l’adhésion de Skopje, ils insistent dans le même temps pour que Sofia et Skopje règlent eux-mêmes leur différend.

Comment évolue la confrontation actuelle entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord? Quelles conditions la première avance-t-elle pour lever son véto sur les négociations d’adhésion? Pourquoi toutes les tentatives de régler ce différend ont-elles échoué jusqu’à présent ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Falma Fshazi, spécialiste de l’Europe du sud-est, chercheuse à l’Ecole Polytechnique de Zurich.

L'ECHIQUIER MONDIAL : DUELS. Xi Jinping vs Tsai Ing-wen

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix