L'ECHIQUIER MONDIAL. Antarctique : vers un dégel géopolitique ?

Suivez RT France surTelegram

Dans ce continent − le plus froid et le plus sec de la planète − les enjeux géopolitiques réchauffent les esprits car différents pays se disputent de vastes territoires qui, pour l’instant, n’appartiennent à personne.

Dans le droit international, l’Antarctique est inscrite comme « terre de paix et de sciences ». Pourtant, dans la réalité, cette paix n'est qu'apparente et ne serait que la partie visible de l’iceberg géant que sont les relations internationales. Sous prétexte de la protéger la nature, certains pays proposent la création de nouvelles zones marines protégées qui interdisent tout type de pêche ou d’extraction. Ces pays souhaitent étendre leur influence dans l’Antarctique mais rencontrent une farouche opposition de la Russie et de la Chine qui entendent bien s’ancrer sur le continent. Moscou y mène des recherches poussées afin d’évaluer des réserves potentielles de gaz et de pétrole alors que Pékin achève la construction de sa cinquième station polaire. De son côté, Washington s’efforce de rattraper ses adversaires. Pourtant, avec la pandémie, le budget américain pour les missions polaires a fait l'objet de coupes drastiques. Pareil pour l’Australie et le Royaume-Uni qui affichent depuis de nombreuses années des ambitions croissantes sur le continent polaire.

Comment les différents pays promeuvent-ils leurs intérêts en Antarctique ? Qui revendique quoi sur ce continent ? Quelles sont les richesses qui se cachent dans les sols de ce continent glacial ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Frédéric Lasserre, directeur du Conseil québécois d’Études géopolitiques.

L'ECHIQUIER MONDIAL. 2020 : l’année qui a renversé l’échiquier mondial

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix