L'ECHIQUIER MONDIAL. Ecosse : le grand retour de l’indépendantisme ?

Suivez RT France surTelegram

Refusant la perspective du Brexit, cette région britannique soulève de nouveau la question de son indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Comment ces aspirations indépendantistes se manifestent-elles ?

Plus de cinq ans après la victoire du «non» à l’indépendance de l’Ecosse, l’idée d’un nouveau référendum refait surface. La première ministre écossaise Nicola Sturgeon, à l’avant-garde du mouvement indépendantiste, propose d’organiser le scrutin d’ici 2021. Son objectif est de défendre les intérêts des Ecossais qui se sont massivement prononcés en 2016 contre le Brexit. Un processus qui, selon la Première ministre, menace de détruire l’économie écossaise.

Le gouvernement britannique, lui, met en lumière les bienfaits du Brexit, promettant de compenser tous les dommages économiques que subirait l’Ecosse. Une proposition que la dirigeante écossaise rejette en bloc, préférant entrer dans l’UE en tant que membre indépendant.

Bruxelles, de son côté, évite de commenter ces projets, laissant entendre que le chemin d’Edimbourg vers l’adhésion sera sûrement long. En quête de soutiens à l’étranger, Nicola Sturgeon se rend en visite officielle dans diverses puissances économiques mondiales : les Etats-Unis, la Chine et l’Allemagne.

Quels sont les résultats de cette tournée internationale ? Pourquoi l’Ecosse veut-elle malgré tout rester dans l’UE ? Quel danger le Brexit représente-t-il pour l’économie écossaise ? Quelles difficultés attendent l’Ecosse en cas d’indépendance ?  Pour mieux comprendre les perspectives de l'élan indépendantiste écossais, Oleg Shommer interroge François Asselineau, président-fondateur de l'Union Populaire Républicaine.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Liberia : George Weah sur le fil du rasoir

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix