L'ECHIQUIER MONDIAL. Le climat dans tous ses Etats

Suivez RT France surTelegram

Le réchauffement climatique suscite beaucoup de discours mais ne génère que peu d’actions concrètes pour le moment. Y a-t-il un espoir de voir un jour apparaître un front commun contre les changements climatiques ?

La température moyenne mondiale a déjà grimpé de 1°C depuis la fin du XIXème siècle. Si rien ne change, le thermomètre pourrait afficher deux degrés de plus d’ici 2100. Petite hausse, mais grands effets, s'alarment les scientifiques. La fonte des glaciers et la hausse du niveau des océans provoqueraient des phénomènes météo extrêmes : tempêtes, inondations, cyclones et sécheresses. Des espèces entières pourraient disparaître.

Que fait alors la communauté internationale ? Selon les climatologues, pas grand-chose, ou tout du moins pas assez. L’accord de Paris est en vigueur seulement depuis 2015 et il n’est que le premier accord universel sur le climat. La crédibilité de ses objectifs, trop modestes, est d’ailleurs déjà remise en question. De plus, un des plus gros pollueurs du monde, les Etats-Unis, en sont sortis en juin 2017. Le Brésil et l’Australie ne cachent pas leur scepticisme non plus. Cependant, la dernière grande rencontre tenue en Pologne donne une lueur d’espoir : la COP 24 obligerait les pays signataires de l’accord de Paris à respecter certaines règles en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Ces mesures seront-elles efficaces ? Pourquoi les pays réagissent différemment face à l’urgence climatique ? Les solutions scientifiques prennent-elles en compte les besoins économiques ? Pour faire le point sur la question, Oleg Shommer interroge Hervé Le Treut, climatologue et directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace.

L'ECHIQUIER MONDIAL. ONU : une réforme, mais sous quelle forme ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix