Hillary Clinton : Mon système de courrier électronique était efficace et fiable

Hillary Clinton Source: RIA NOVOSTI
Hillary Clinton

Le président américain Barack Obama a envoyé des courriels à l’ancienne secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton sur son compte personnel. Elle utilisait une adresse électronique personnelle pour envoyer des messages professionnels.

La Maison Blanche a confirmé que  avait effectué des échanges de courriels sur le compte personnel d’Hillary Clinton lorsqu’elle était secrétaire d’Etat, mais a ajouté que le président ne savait pas qu’il s’agissait d’un compte personnel. C’est ce qu’a déclaré Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche.

«Ce qui est important, c’est le fait quele président connaissait le courriel de la secrétaire d’Etat. Il n’était pas au courant des détails sur cette adresse électronique, comment le serveur a été mis en place ou si la Secrétaire Clinton et son équipe respectait la loi fédérale», a déclaré Josh Earnest.

Hillary Clinton pour sa part a défendu l’utilisation de son adresse électronique personnelle. Selon elle, elle a utilisé un système établi par son mari parce que c’était pratique et qu’il «s'est avéré efficace et fiable».

Hillary Clinton a dit aux journalistes qu’elle regrettait avoir traité d’affaires gouvernementales sur son compte personnel. «J’ai choisi pour des raisons de commodité d’utiliser mon compte personnel, ce qui a été autorisé par le Département d’Etat, parce que j’ai pensé que cela serait plus facile de n’avoir qu’un appareil pour mon travail et mes courriels personnels. Quand je regarde en arrière, il aurait été plus intelligent d’utiliser deux appareils», a déclaré l’ancienne secrétaire d’Etat américaine.

Un scandale a éclaté après qu’il s’est avéré qu’Hillary Clinton a traité des affaires gouvernementales sur son compte mail personnel et non pas un compte gouvernemental. L’ancienne secrétaire d’Etat affirme qu’aucun document classifié n’a transité par son compte personnel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales