Economiste : le vrai niveau de l’inflation en Ukraine est de 272% (VIDEO)

Selon Steve Hanke, professeur à l’Université Johns-Hopkins, même si l’inflation en Ukraine reste officiellement au niveau de 28,5 %, ce chiffre, en réalité, a atteint le niveau catastrophique de 272 %.

La situation économique ukrainienne n’était pas optimale même avant la  politique : son taux de croissance était faible voire négatif depuis le démantèlement de l’URSS en 1991 selon the Washington Post. Etant donné le conflit qui a ravagé l’est industriel du pays (dont dépendait un quart de son produit intérieur brut), l’Ukraine a été contrainte de s’adresser au Fonds monétaire International qui lui a accordé un plan d’aide massif d’environ 15,5 milliards d’euros en échange de profondes réformes et de l’adoption d’une politique d’austérité.

Mais même cette mesure n’a pas arrêté la chute de la monnaie nationale [la grivna] qui a perdu 70% de sa valeur depuis le début de 2014 et continue à baisser. Le pays a presque épuisé ses réserves de devises après quelques efforts désespérés de soutien de la grivna et ne dispose d’aucune ressource pour continuer à le faire.

L’effondrement de la monnaie ukrainienne est tel que les statistiques n’arrivent plus à rendre la réalité de l’inflation. Mais, comme l’explique Steve Hanke, on peut toujours regarder le taux de change pour comprendre le véritable niveau d’inflation. La baisse de la valeur de la monnaie signifie en règle générale l’augmentation des prix à l’importation, ce qui se répercute sur le reste des prix. Ainsi, on peut en déduire que le taux d’inflation annuel en  est désormais de 272%. Ce processus qui ne cesse de s’accélérer est qualifié par Steve Hanke de «quasi hyperinflation».

A priori, l’aide financière de FMI, qui atteindra 22 milliards d’euros au total, permettra de stabiliser la monnaie et, par conséquent, de contenir l’inflation en Ukraine.

En savoir plus : Ukraine : l’aide du FMI fait monter le prix du gaz de 280%

Toutefois, l’aide accordée par les bailleurs de fonds internationaux ne dispensera pas Kiev de procéder à de larges coupes budgétaires et d’autres mesures d’austérité pour éviter le défaut de paiement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales