Ukraine : plus d’armes lourdes sur la ligne de front à Lougansk

Ukraine : plus d’armes lourdes sur la ligne de front à Lougansk© Mikhaïl Voskresenkski Source: RIA NOVOSTI
Le retrait des BM-21 Grad dans la région de Donetsk
Suivez RT France surTelegram

La république populaire autoproclamée de Lougansk a annoncé qu’elle avait retiré toutes ses armes lourdes de la ligne de front conformément aux accords de Minsk-2 et qu’elle avait transmis à l’OSCE la liste des lieux d’entreposage du matériel.

«Nous avons complètement retiré notre artillerie lourde», a confirmé Gennady Tsypkalov, premier-ministre de la république de Lougansk, à l’agence RIA Novosti par téléphone. «Nous avons tout transmis aux observateurs de : les informations sur le retrait, les emplacements des armes et du personnel. Il ne reste que des formalités. Le retrait est terminé».

La république populaire de Donetsk a annoncé samedi qu’elle avait retiré 21 groupes d’artillerie.

«Aujourd’hui nous avons retiré 6 systèmes d'artillerie Gvozdika (Œillet) en direction du sud. Ce retrait a été contrôlé par l’OSCE», a déclaré samedi le représentant de la république de  Edouard Bassourine, selon l’agence Tass.

L’armée ukrainienne a pour sa part fait savoir qu’elle avait terminé la première étape du retrait de son artillerie, mais qu’elle retirerait plus tard le reste de ses armes lourdes.

«Oui, nous terminons le retrait des canons anti-char 100 mm Rapira», a expliqué le porte-parole de l’opération militaire de Kiev dans le Donbass Anatoly Stelmakh à RIA Novosti. Dès que nos positions ne seront plus bombardées, nous poursuivrons le retrait des armes d’autres calibres», a-t-il ajouté.

Les deux parties au conflit se sont accusés à plusieurs reprises d’avoir violé le cessez-le-feu.

La république de Donetsk a constaté 26 incidents de tirs effectués par les troupes de Kiev au cours des 24 dernières heures. Des soldats de Kiev disent que leurs positions ont été bombardées cinq fois samedi. Ils ont reconnu que les rebelles n’avaient pas tiré pendant la nuit, d’après eux, était calme.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix