«Anneaux de paix» : chaîne humaine autour d’une synagogue dans le centre de Stockholm

Source : RIA Novosti Source: RIA NOVOSTI
Source : RIA Novosti

Des centaines d’habitants ont pris part à l’action «Anneau de paix» dans le centre de la capitale suédoise contre le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme. L’évènement a été inspiré par une veille similaire organisée à Oslo samedi dernier.

«C’est la vraie Suède», le Premier ministre suédois Stefan Löfven, qui était au rassemblement, a déclaré sur Sveriges Radio

Les participants se sont donné la main et ont formé une chaîne humaine autour d’une synagogue à Stockholm.

L’évènement a été organisé par plusieurs organisations civiles, y compris «les Jeunes musulmans contre l’antisémitisme et la xénophobie» et les «jeunes romanichelles».

Selon Emir Selimi, président des «Jeunes romanichelles», l'initiative est porteuse de compréhension, d’amour, et de confiance.

«Je pense que c’est vraiment important pour nous de montrer que, même s’il y a beaucoup de haine dans le monde, nous sommes juste des êtres humains», a dit Selimi.

Une autre action a eu lieu au  voisin, où des centaines de personnes ont formé une chaîne humaine similaire sur la place centrale de la ville.

«On ne doit pas laisser un déséquilibré créer la confrontation», a indiqué Frank Jensen, maire de la capitale danoise, à l’AFP.

Les actions de solidarité dans les pays scandinaves ont commencé avec le rassemblement pacifique organisé à Oslo samedi dernier. Plus de 1 000 habitants ont participé à la manifestation pour faire face aux résurgences antisémites en Europe révélées notamment par l’attaque de la grande synagogue de Copenhague le 14 février.

En savoir plus : «Non à l’antisémitisme» : chaîne musulmane de paix autour d’une synagogue d'Oslo

«Il y a une solidarité humaine que dépasse notre identité juive, musulmane ou romanichelle», a dit Ingrid Lomfors, secrétaire de l’Association juive à Sveriges Radio vendredi. «Nous sommes tous des êtres humains. Et nous voulons défendre l’idée d’égalité humaine».

La violence contre les juifs est sous les projecteurs après les attentats de Paris en janvier quand des djihadistes ont décimé la rédaction du journal satirique  et tué plusieurs juifs dans un magasin casher de la capitale française. En février, une autre attaque a visé un débat à Copenhague au sujet du blasphème et de la liberté d’expression, deux personnes y ont trouvé la mort. L'attaque contre la grande synagogue de la capitale est survenue quelques heures après, emportant la vie du gardien de confession juive.

Les attaques récentes contre la communauté juive ont poussé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à appeler les juifs européens à immigrer en Israël où ils se sentiraient plus en sécurité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales