Israël : Hausse record de nouvelles colonies dans les territoires palestiniens occupés

Capture d'écran d'une vidéo de RTSource: RT
Capture d'écran d'une vidéo de RT

Israël a accéléré la construction de nouvelles colonies dans les territoires palestiniens occupés, établissant un record du nombre de mises en chantier en 2014. La hausse générale de projets de construction a atteint 40%.

Après la fin des pourparlers entre les  et l'Autorité palestinienne en avril dernier, le gouvernement de Benyamin Netanyahou a lancé un nombre d’appel d’offres sans précédent pour la construction de nouvelles colonies, a déclaré l’ONG la Paix Maintenant dans un rapport publié lundi.

Cette organisation qui surveille particulièrement l’évolution de la colonisation des territoires occupés affirme qu’en 2014 le gouvernement israélien a triplé le nombre d’appels d’offres concernant la construction de nouvelles colonies, en comparaison des mandats précédents de  de 2009 à 2013.

Au cours de son quatrième mandat, le Premier ministre Israélien sacrifie les relations entretenues avec les Etats-Unis - son allié principal - à des fins purement electoralistes. Le peuple d’Israël renouvellera les députés de la Knesset le 17 mars prochain.

«Encore une fois, la vie des Palestiniens, leurs droits et leurs territoires sont violés au service de campagnes électorales israéliennes», a déclaré Hanan Ashrawi, haut fonctionnaire de l’Organisation de Libération de la Palestine, citée par Reuters.

Il y a eu 4 485 appels d’offres émis en 2014, soit une augmentation de 20% en comparaison avec l’année précédente (3 710), tandis qu’en 2007 il n’y en a eu que 858. Le groupe la Paix Maintenant informe aussi d’une hausse de 40% des mises en chantier l’année dernière.

Une autre tendance qui se dégage : plus de deux tiers (68%) des projets de construction ont été initiés dans les enclaves qu’Israël pourrait perdre au cas où un accord de paix était conclu avec les Palestiniens. 

«C’est une mesure pré-électorale visant à établir les droits sur le terrain du gouvernement Netanyahou. Après avoir embarassé l’administration Obama avec son invitation au Congrès des Etats-Unis, Netanyahou remet une gifle aux américains en ne montrant aucun respect pour l'allié le plus proche d’Israël», a fait savoir la Paix Maintenant.

L’année dernière, le département de l’Organisation Sioniste Mondiale chargé de la colonisation a obtenu près de 90 millions d’euros, prélevés sur le budget israélien, rapporte l'agence Associated Press.

En 2014, cette organisation, qui gère les terrains et infrastructures des colonies en Cisjordanie depuis près d’un siècle, est devenue l'un des principaux bénéficiaires de l’argent public.  Même si le département des colonies est entièrement financé par l’Etat, le détail de ses dépenses reste largement opaque.

Lorsqu’à la fin janvier Israël a rendu publics les projets de construction de 450 immeubles d’habitation supplémentaires sur les territoires palestiniens occupé et 93 nouveaux logements dans Jérusalem-Est, le département d’Etat américain a qualifié cette initiative d’ «illégale et de contreproductive quant à l’atteinte d’un accord entre les deux Etats».

«Nous sommes profondément inquiets de ces déclarations extrêmement contestables», a dit la porte-parole du département d’Etat Jen Psaki. Elles auront une influence néfaste sur le terrain, attiseront des tensions déjà considérables dans la région et mèneront à un isolement accru d’Israël sur la scène internationale».

Depuis la guerre de 1967, lorsque l’Etat hébreu a dépossédé les Palestiniens de larges pans de leur territoire, Israël a fait construire des logements pour plus de 500 000 colons sur ces zones occupées. Aujourd’hui, plus de 350 000 citoyens israéliens habitent en Cisjordanie et 200 000 à Jérusalem-Est.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales