Le retrait de l’artillerie est au centre de la rencontre du format Normandie (VIDEO)

Sergueï Lavrov et Laurent Fabius© Edouard PessovSource: RIA NOVOSTI
Sergueï Lavrov et Laurent Fabius

Les ministres des Affaires étrangères du format Normandie [la France, l’Allemagne, la Russie et l’Ukraine] sont réunis à Paris pour discuter de l’Est de l’Ukraine. Les négociations se concentrent sur le retrait des armes lourdes de la ligne de front.

Le retrait de l’artillerie de la ligne de front est inscrit dans l’accord conclu à Minsk le 12 février dernier.

La milice de Donetsk a annoncé qu’elle le respectait. Selon l’agence Tass, Edouard Bassourine, porte-parole de la république autoproclamée de Dontesk, a déclaré qu’«aujourd’hui à 9 heures nos unités ont poursuivi le retrait des armes lourdes de la ligne de front». L’information n’a pas été confirmée par l’OSCE.

Selon l’agence AP, Michael Bociurkiw, porte-parole de la mission d’observation de l’OSCE dans l’Est de l’Ukraine, a dit qu’il ne pouvait pas faire de commentaires avant la réception du rapport des observateurs àla fin de la journée.

Kiev a pour sa part refusé de commencer le retrait et accuse les rebelles de violer le cessez-le-feu. « Nos positions sont bombardées sans cesse», a confié Anatoly Stelmakh, le porte-parole de l’opération militaire dans l’est de l’Ukraine, à l’agence RIA Novosti. «La première étape est un cessez-le-feu d’au moins une journée. Alors seulement, on pourra parler du retrait de nos armes», a déclaré le porte-parole.

En plus de la question du retrait des armements, les participants à cette réunion pourraient débattre de l’envoi de soldats de la paix de l’ONU et l’Union européenne (UE) dans les zones de conflit. C’est du moins une question que Kiev souhaite aborder.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales