10 vidéos dramatiques des émeutes de Maïdan en 2014

Les troubles en Ukraine sont au centre de l’attention internationale depuis plus d'un an. Dans 10 vidéos dramatiques, RT présente les événements sanglants de l’hiver 2014 qui ont précédé le coup d’Etat et déclenché la guerre civile.

Les rassemblements initialement pacifiques sur la place de l’Indépendance à , mieux connus dans le monde sous le nom des «manifestations de Maïdan», ont commencé en novembre 2013 en réaction au refus du président Viktor Ianoukovytch de signer un accord d’association avec l’Union européenne. Pourtant, à la mi-février 2014, elles ont échappé à tout contrôle et provoqué des affrontements violents entre les manifestants et la police, éclaboussant de sang les rues de la capitale ukrainienne.

Le massacre a commencé le 18 février lorsque la ville s’est enfoncée dans le chaos après que les négociations entre l’opposition et le gouvernement de Ianoukovytch ont échoué. Les jours suivants ont été les plus sanglants que Kiev ait connus depuis la Seconde Guerre mondiale. Le centre de la ville s’est transformé en un champ de bataille sur lequel on a dénombré par la suite une centaine de morts.

1. Les manifestants ont brisé les trottoirs et jeté les pierres ainsi obtenues sur les membres de la police qui avaient reçu l’ordre de s'abstenir de toute violence. Ils ont aussi fait usage de chaînes de métal, de gaz poivré et ils ont même pris une pelleteuse pour intimider les policiers. 

2. Les boucliers anti-émeutes ne se sont avérés d’aucune utilité pour protéger les police des cocktails Molotov que leur ont jeté la foule. Cette vidéo dramatique montre des officiers transformés en torches humaines qui ont pu éviter des blessures mortelles grâce au travail des pompiers qui travaillaient sur place.

3. Cette vidéo diffusée par le ministère de l’Intérieur ukrainien montre des manifestants qui utilisent des armes à feu, mettent le feu à des véhicules et des pneus dans le chaos des rues de Kiev.

4. Les combats se poursuivaient dans la nuit lorsque les manifestants, rassemblés devant les barricades, lançaient des cocktails Molotov sur les forces de sécurité.

5. Cette vidéo tournée depuis les derniers étages d’un bâtiment adjacent à la place de l’Indépendance – le centre des manifestations – montre une voiture de la police qui enfonce une barricade à laquelle des manifestants avaient mis le feu.

6. Maïdan (aussi connu comme la place de l’Indépendance) n’est jamais tombé dans l’obscurité ou devenu silencieux au cours de ces nuits d’émeutes. La place était illuminée par des feux de pneus, de torches ou carrément des feux d’artifice lorsque la police chargeait les manifestants en utilisant des canons à eau dans le cadre de combats de rue.

7. Plusieurs personnes auraient été tuées par les tirs de snipers non identifiés qui étaient placés dans les derniers étages des bâtiments qui donnaient sur .

8. La police a utilisé des balles réelles contre les manifestants dans les rues. Cette vidéo a été tournée dans la rue Institutskaya, située juste à côté du Maïdan, un autre théâtre d’affrontements violents.

9. Un grand nombre de policiers ont été déployés pour disperser la foule déchaînée, mais ils n’ont pas toujours été en mesure de garder leurs positions. La vidéo ci-dessous montre des manifestants en train de pousser un camion sur une rangée de policiers anti-émeutes équipés de boucliers pour ensuite leur lancer des cocktails molotov.

10. Pendant les troubles, Maïdan est devenu presque méconnaissable. De massifs nuages de fumée noire s’élevaient du centre historique et les bâtiments qui entourent la place étaient partiellement détruits.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales