Sibérie : record du monde de ski… en bikini (PHOTOS, VIDEO)

La station de Cheregech, en Sibérie
La station de Cheregech, en Sibérie

En Russie, le ski ne rime pas forcément avec lèvres gercées, combinaisons encombrantes et gestes engoncés. La station de Cheregech, en Sibérie, détient depuis dimanche 19 avril le record du monde de la plus grande glisse en maillot de bain.

Nul ne saurait mieux dépeindre l’ambiance de cet évènement que son slogan orwellien : «Le froid est chaud». Ce sont 1 835 personnes qui se sont retrouvées en haut des pistes, en bikini et caleçon, skis ou de snowboards aux pieds pour une descente de 500 mètres sous le soleil du printemps. Cet évènement a vu affluer des glisseurs de toute la Russie. Kristina partage son enthousiasme dans le Siberian Times : «J’adore être ici. Nous sommes en avril, il y a du soleil et il fait très chaud, c’est comme si l’air était rempli d’ondes positives».

Cette année, Cheregech a tout mis en œuvre pour conquérir le record du monde de la plus grande descente en maillot de bain. Record détenu jusqu’ici par… elle-même ! L’édition du 20 avril 2013 avait réuni 500 personnes. Pour s’assurer du succès de leur entreprise, les organisateurs ont sorti les grands moyens, comme en témoigne Constantin Kochkine dans le Siberian Times : « Nous avons filmé cette descente avec plus de 50 caméras, notamment aériennes, et la vidéo sera envoyée en Grande-Bretagne pour que le comité du Guinness des records puisse lui-même compter le nombre de participants». En 2014, 1 317 personnes avaient remporté à Cheregech le concours de la plus grande descente costumée.

Ces réjouissances sont le point d’orgue du festival de musique et de glisse annuel de la station : le Grelka Fest. Une promotion de bon augure pour la station, comme le reconnaît Constantin Kochkine : « Nous voulons que Cheregech soit connu comme l’endroit où les gens aiment s’amuser et partager, rire et plaisanter, et où vous trouverez une neige d’une qualité incroyable, comme nulle part ailleurs dans le monde, et des gens parmi les plus chaleureux».

Sise dans les montagnes Gornaia Choria de l’Altaï, dans l’oblast de Kemerovo, Cheregech était à l’époque stalinienne une mine dont le chemin de fer a été construit par 12 000 prisonniers du goulag. Elle est désormais la station de ski la plus développée de Sibérie. Mais rien ne vaut un record du monde de ski en bikini pour attirer plus d’amateurs de grand air et de curiosités ! 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales