L’ex-chef du FMI Rodrigo Rato accusé de fraude

Rodrigo Rato (au centre) emmené par les policiers Source: Reuters
Rodrigo Rato (au centre) emmené par les policiers

Les autorités espagnoles ont fouillé la propriété de l’ancien dirigeant du Fond monétaire international (FMI) à Madrid de même que son bureau suite à des accusations de fraude et de blanchiment d’argent.

Rodrigo Rato, 66 ans, a été emmené par les policiers pendant 3 heures, le temps pour eux de fouiller son domicile et son bureau dans le cadre d’une enquête sur le paiement de ses impôts personnels.

L’ancien ministre espagnol de l’Economie du Parti populaire a été à la tête du FMI de 2004 à 2007. Il a déjà fait l’objet d’une autre enquête pour fraude, détournement de fonds et falsification, faits qui lui sont reprochés lorsqu’il était dirigeant de la banque espagnole Bankia, établissement qui a été proche de la banqueroute en 2012 et a été sauvé par le renflouement provenant du gouvernement du pays à hauteur de 24 milliards d’euros. L’inculpé a nié tout agissement illégal concernant les deux affaires.

L’ouverture d’une nouvelle enquête contre Rato est annoncée alors que des élections régionales sont prévues le mois prochain et des élections générales au mois de décembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales