Les activités de l’OTAN près de frontières russes ont augmenté de 80%

Les forces de l'OTANSource: Reuters
Les forces de l'OTAN

L’Etat-major russe a observé une forte augmentation de l’intensité de l’entraînement de troupes de l’OTAN près de frontières russes l’année passé.

«En 2014, l’intensité des activités d’entraînement opérationnel et de combat de l’OTAN a augmenté de 80%», a constaté le lieutenant général Andreï Kartapolov, le chef de département de l'Etat-major des Forces armées de Russie.

«Les leaders de l’OTAN n’ont fait aucun effort pour dissumuler l’orientation clairement antirusse de ces activités», a-t-il ajouté.

«Pendant cette période, l’OTAN a regroupé dans les pays baltes les forces de ses pays membres, composées de plus de 10 000 soldats, près de 1 500 véhicules blindés, 80 avions et hélicoptères et 50 navires de guerre», a fait savoir le lieutenant général lors de la IVème Conférence sur la sécurité internationale à Moscou. 

En savoir plus : La Russie qualifie de «pas dangereux» l’augmentation du nombre de soldats de l’OTAN à ses frontières

Selon lui, des bombardiers de la Force aérienne des Etats-Unis ont été utilisés pour réaliser des exercices stratégiques lors d’entraînements.

Il a aussi ajouté que les Etats-Unis planifiaient de fournir aux alliés de l’Europe de l’Est des missiles JASSM-ER (Joint Air to Surface Standoff Missile - Extended Range) qui permettraient aux avions de combat de l’OTAN de frapper des cibles à 1 300 kilomètres à l'intérieur du territoire russe.

«Dans le cas d’un conflit militaire, des installations importantes disséminées sur presque toute la partie européenne de la Russie seront vulnérables aux attaques aériennes de l’OTAN avec un temps de vol des missiles réduit de moitié», a prévenu Andreï Kartapolov.

L’officiel de l’Etat-major a aussi parlé de la croissance de l’activité de renseignement de l’OTAN dans la mer Noire.

Il a indiqué que des drones de surveillance américains Global Hawk ont été repérés dans l’espace aérien ukrainien en mars, ces drones ont ainsi pu depuis l’Ukraine observer «le territoire russe sur 250 à 300 kilomètres».

Depuis le rattachement de la Crimée à la Russie et le début du conflit militaire dans l’est de l’Ukraine au printemps dernier, les forces de l’OTAN ont effectué des manœuvres militaires le long de la frontière russe dans les pays baltes et en Europe de l’Est.

En savoir plus: Un convoi militaire américain défile à travers l’Europe de l’Est

La Russie a répondu par l’augmentation du nombre de vols de bombardiers Tupolev Tu-95 à proximité de l’espace aérien des membres de l’OTAN et par des manœuvres à grande échelle sur son propre territoire.

En savoir plus : Nid de frelons : des manœuvres massives à travers la Russie (PHOTOS, VIDEO)

Bien que l’Occident n’ait pu donner aucune preuve, il accuse la Russie de diriger le conflit en Ukraine et de soutenir les forces antigouvernementales dans les régions de l’est de Donetsk et de Lougansk.

Plus tôt lors de la conférence, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré que «les Etats-Unis et ses alliés ont dépassé toutes les limites imaginables» dans leur effort d’attirer l’Ukraine dans son orbite.

Selon le ministre, le conflit ukrainien qui a déjà coûté la vie de plus de 6 000 personnes est une partie d’un plus grand dessein de l’Occident qui a pour but de déstabiliser la Russie.

Washington et ses alliés essayent d’aliéner les voisins de la Russie en essayant de donner l’image d’une Russie agressive et de proposer des investissements et des programmes militaires lucratifs à leurs gouvernements, a-t-il poursuivi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales