Frank-Walter Steinmeier : le fauteuil russe au G7 dépend de la résolution du conflit en Ukraine

Le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier Source: Reuters
Le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier

Malgré les efforts diplomatiques de la part de Moscou pour résoudre le conflit en Ukraine, selon le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, le G7 n’est pas prêt à accueillir la Russie dans ses rangs.

«Je voudrais que la  revienne dans le G8 mais cela dépend de son aide et de ses efforts pour mettre fin au conflit dans l’est de l’Ukraine», a dit Frank-Walter Steinmeier alors que les ministres des Affaires étrangères ont commencé à arriver à Lübeck.

Le conflit en Ukraine, le programme nucléaire de l’Iran et les tensions entre les Houthis et le gouvernement sunnite au Yémen sont au cœur des discussions de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 qui a débuté hier. L’objectif de cette réunion est de préparer les dossiers pour le sommet des 7 et 8 juin.

Selon Frank-Walter Steinmeier , les pays du G7 ne veulent pas isoler la Russie. «Isoler la Russie de façon permanente ne m’intéresse pas – l’histoire nous dit que quelqu’un qui est isolé peut se développer de manière plus dangereuse que quelqu’un qui n’est pas isolé».

Il s’est tout de même prononcé contre le rattachement de la  à la Russie : «il y a des limites qu’on ne peut pas dépasser même au cours des conflits». Selon lui, si on révise les frontières fixées entre les pays, «cela peut ne jamais cesser».

Concernant le programme nucléaire de l’Iran, le ministre allemand des Affaires étrangères a souligné que les accords atteints à Lausanne représentent une bonne base pour conclure l’accord final.

«Il est encore trop tôt pour parler de la suite des événements, mais nous devons admettre qu’un résultat intermédiaire – l’accord-cadre sur les points essentiels – est une bonne base pour conclure l’accord complet le 30 juin», a-t-il annoncé. Les ministres présents incitent l’Iran et le groupe 5+1 à poursuivre leurs efforts afin de conclure cet accord.

La situation au  où une offensive des Houthis a provoqué la fuite du président Hadi sera également abordée lors de cette réunion aujourd’hui. Sur cette question, «nous sommes au tout début de nos efforts de paix», a indiqué Frank-Walter Steinmeier.

La rencontre entre les ministres des Affaires étrangères du G7 se déroule sous haute protection policière. Environ 3 500 agents des forces de l’ordre sont déployés dans la ville tandis que des milliers de manifestants sont descendus dans les rues pour exprimer leur opposition au sommet.

Le G7 réunit les plus grandes puissances économiques de la planète (Allemagne, Canada, , France, Italie, Japon, Royaume Uni) à l'exception de la Chine. En mars 2014, le G8, qui comprenait la Russie, est redevenu le G7 après l'annulation d'un sommet qui devait se tenir en juin à Sotchi en Russie, en raison du rattachement de la Crimée à la Russie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales